Actuellement au cinéma Britannique Drame

After Love – Un deuil au goût de trahison

After Love : Situé dans la ville côtière de Douvres au sud de l’Angleterre, Mary Hussain, après le décès inattendu de son mari, découvre qu’il cachait un secret à seulement 34km de l’autre côté de la Manche, à Calais. 

After Love
After Love

After Love

Note : 4 sur 5.

C’est la première réalisation du Britannique Aleem Khan. Il en a aussi écrit le scénario en prenant son inspiration de sa vie, bien que n’étant pas autobiographique. En effet, le cinéaste est anglais et pakistanais, baignant entre les deux cultures. After Love a reçu le Prix Fondation Gan à la Diffusion à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2020. 

Les Britanniques ont un talent né pour faire des drames, et ça se voit encore une fois avec celui-ci qui est très bon. 

Publicités

La douleur de la disparition

Je m’en doutais en lisant le synopsis, cette histoire est des plus émouvantes. Pas de fioriture pour nous prendre aux tripes. Des récits d’homme ayant une double vie, il en existe déjà des centaines, voire des milliers, mais pourtant After Love arrive à créer son créneau. En effet, cette fois, la femme va découvrir cette fameuse double vie une fois que son mari est mort.  

Elle va devoir donc se confronter à cette réalité qu’elle n’aurait jamais pensé une seconde exister. C’est un peu comme si tout ce à quoi elle croyait s’effondrait d’un coup. Comment accepter que l’homme de sa vie, en voyait régulièrement une autre. Afin d’en savoir plus sur cette “autre”, Mary va adopter un comportement malsain. Sans pour autant cautionner cela, on ne peut que comprendre son attitude dictée par la tristesse. Notre empathie avec elle va être rapidement très forte.  

Publicités

Ou celle de la trahison ?

On va se mettre à la place de cette femme souffrant comme jamais dans sa vie. Cela va entrainer en elle une remise en question perpétuelle. Mary va douter de tout. Le réalisateur va en profiter pour nous donner une touche de spiritualité. Mary est une résultante d’une éducation bien british et d’un mariage avec un Pakistanais. Un mélange de cultures qui la porte durant tout ce drame et qui sera sa bouée de secours. 

L’actrice Joanna Scanlan est exceptionnelle dans ce rôle. Elle interprète à merveille cette femme ayant été marié à un Pakistanais et ayant pris ses coutumes. Il y a beaucoup de profondeur dans son jeu. Pour la petite anecdote, elle avait eu un petit rôle dans Bridget Jones Baby en 2016. Je salue aussi la performance de Nathalie Richard dans le rôle de l’autre femme. Elle est pleine de percutant. Vous avez d’ailleurs pu la voir faire une apparition dans tout s’est bien passé il y a une semaine. Ces deux femmes se confrontent bien. On a en quelque sorte un mélange de la suavité anglaise et dû rendre dedans à la Française. J’ai adoré cet aspect.   

Publicités
Publicités

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :