Haters – Kev Adams s’enfonce toujours plus

Haters : Star de l’humour sur internet, Thomas le Lama dérape lors d’une vidéo. Il devient la cible de tous les haters et sa vie s’écroule. Pour reconquérir sa copine et son public, il décide d’aller rencontrer ses 10 plus grands détracteurs pour voir s’ils sont capables de dire, en face, ce qu’ils écrivent sur sa page…

Haters
Haters

Haters

Note : 1.5 sur 5.

C’est une réalisation de Stéphane Marelli. Le scénario a été écrit par Romuald Boulanger, qui avait aussi fait celui de la peu appréciée comédie Connectés sur Amazon Prime Video. Le 2 décembre 2021 sur Amazon Prime Video.

Sans surprise je n’ai pas aimé cette comédie que j’ai trouvée mauvaise. 

Kev Adams sur un sujet d’adolescent de 15 ans

Haters est porté par Kev Adams qui va s’adresser à ses haters. Pour ceux ne connaissant pas ce terme, voici une définition : Haters désigne en anglais les personnes qui, en raison d’un conflit d’opinions ou parce qu’ils détestent quelqu’un ou quelque chose, passent leur temps à dénigrer des célébrités, des émissions de télévisions, des films, des vidéastes web, etc. sur les réseaux sociaux. Pour faire simple, dans cette comédie, on va avoir un Youtubeur se plaindre que des gens n’aiment pas son contenu. Par contre, il justifie toujours le fait que ses vidéos puissent nuire aux autres. On se demande si en prenant l’affiche de ce film, Kev Adams a voulu adresser un message aux critiques. Je n’espère pas car à 30 ans toujours être bloqué sur ceux diffusant leurs venins sur internet, c’est quand même assez triste.  

Si encore cela avait été drôle, mais pas du tout. Il va voir une dizaine de haters et on s’enfonce de plus en plus dans le sordide. J’avoue que le passage de 5 minutes avec Seth Gueko m’a fait rire. Cependant, c’est l’exception qui confirme la règle. À part ça, il n’y a rien à sauver. Le contenue est aussi vide que le concept. On enchaine les visites sans qu’à aucun moment ce ne soit homogène dans le déroulé. L’humour va être basé sur l’exagération mais comme c’est mal dosé, le résultat est navrant. Ils en font toujours des tonnes et ça en devient même ridicule.    

Haters
Haters

 

 

J’aime cet article de Haters

Pour continuer sa série de mauvaises comédies

Comme de nombreuses comédies ratées, à l’image de Les Méchants, Haters va s’appuyer sur un casting de guest. À travers les différentes confrontations, on pourra croiser Elie Semoun, Sara Forestier, Franck Dubosc, Philippe LacheauPascal Demolon, Lucien Jean-Baptiste, Rayane Bensetti et même Olivier Giroud. Bien qu’en matière d’interprétation ils ne s’en sortent pas trop mal, leurs personnages sont tellement bâclés que ça n’a pas d’intérêt de les voir là. C’est de la poudre aux yeux, rien de plus. 

Je me dis que Kev Adams doit vraiment passer un cap car là il piétine en tant qu’acteur. Découvert dans Soda, puis ayant touché le fond avec Alad’2 ou Les Profs, je garde un petit espoir le concernant. Je me rappelle de son rôle dans Amis publics et je pense que s’il prenait des risques, il y arriverait. Malheureusement, il préfère se contenter de comédies bas niveau et dénuer de sens où il n’aura pas à chercher la progression. Il fait partie des raisons du naufrage de Haters car il patine dans ce personnage. Bien qu’habituellement Estéban arrive à me faire rire, là il est juste agaçant. 

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture

3 réflexions sur “Haters – Kev Adams s’enfonce toujours plus

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :