Finch – Tom Hanks trouve un remplaçant à Wilson dans un futur postapocalyptique

Finch – Tom Hanks trouve un remplaçant à Wilson dans un futur postapocalyptique

19 novembre 2021 0 Par doisjelevoir

Finch : Un homme, un robot et un chien forment une famille improbable au centre d’une aventure puissante et touchante. Finch, ingénieur en robotique, veut s’assurer que quelqu’un veillera sur son fidèle compagnon après sa mort. Rare survivant d’un phénomène solaire cataclysmique qui a transformé le monde en désert, Finch vit dans un bunker souterrain depuis des années, où il a construit son propre monde, qu’il partage avec son chien Goodyear. Il créé un robot pour veiller sur Goodyear lorsqu’il n’en sera plus capable. Alors que le trio se lance dans un voyage périlleux dans un ouest américain désert, Finch s’efforce de montrer à sa création, qui se fait appeler Jeff, la joie et l’émerveillement que procure la vie.  

Finch
Finch

Finch

Note : 4 sur 5.

C’est une réalisation de Miguel Sapochnik. Le scénario a été écrit par Ivor Powell et Craig Luck. Le 5 novembre 2021 sur Apple TV+ . 

Je suis vraiment satisfait de ce très bon drame de science-fiction. 

Ce qu’on fait

On va nous plonger dans un contexte postapocalyptique. Finch va être sur une Terre complètement vide où les conditions climatiques ont eu raison de l’être humain. Par contre, la mise en situation n’est pas folle. Cela met un certain temps à nous expliquer ce qui s’est passé et encore, c’est juste une petite phrase. J’aurais aimé que tout ça soit plus développer afin d’avoir une meilleure immersion. Il y a des zones d’ombre. Une des choses m’ayant interpelé est sa connaissance d’une zone “safe” pourtant, il reste dans son endroit radioactif pendant un bon moment. D’autant plus qu’on ne sait pas la façon dont il a collecté tant d’information. Je pense que ces points auraient dû être plus poussés. 

Après on oublie vite cela devant notre cher Tom Hanks. On a l’habitude de le voir porter des films de manière admirable, et c’est encore le cas ici. En dehors des rares flashbacks, il va être le seul acteur présent donc forcément, si vous ne l’aimez pas cela va être compliqué. Je pense que Finch serait sorti au cinéma, et non sur Apple TV+, on aurait entendu parler de sa performance. 

 

On le fait ensemble

J’ai été captivé par sa survie. Car certes, la façon dont tout est arrivé et s’est déroulé avant le commencement du film est un peu pris par-dessus la jambe, par contre le contenu ne l’est pas. On va voir comment il va se débrouiller pour avoir comme objectif la protection de l’être qu’il aime le plus, son chien. C’est pour lui qu’il fait tout cela. Dans Seul au monde en 2001, Tom Hanks avait dû combattre la solitude avec un ballon de volley, là au moins il va pouvoir s’attacher à autre chose qu’un objet. Sa relation avec Goodyear est très forte et elle est émouvante à voir.  

C’est donc dans l’optique de s’occuper de son chien qu’il va élaborer le robot l’accompagnant tout du long. Cet axe m’a intéressé car on ne nous propose pas une simple machine. Ici cet ersatz d’androïde va déplacer le cadre de la simple machine. Il va devenir un protagoniste à part entière. Finalement, c’est son évolution qui va le plus captiver. Son rapport avec Finch va se construire et on voit cette connexion se faire. J’ai trouvé que son humanisation apportait une véritable tendresse à ce film.  

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Jonah Hill dans le prochain Martin Scorsese sur Apple TV+

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture