Les Eternels – Un Marvel pas comme les autres grâce à Chloé Zhao

Les Eternels – Un Marvel pas comme les autres grâce à Chloé Zhao

3 novembre 2021 0 Par doisjelevoir

Les Eternels : Depuis l’aube de l’humanité, les Éternels, un groupe de héros venus des confins de l’univers, protègent la Terre. Lorsque les Déviants, des créatures monstrueuses que l’on croyait disparues depuis longtemps, réapparaissent mystérieusement, les Éternels sont à nouveau obligés de se réunir pour défendre l’humanité… 

Les Eternels
Les Eternels

Les Eternels

Note : 4 sur 5.

C’est une réalisation de Chloé Zhao qui a remporté cette année l’Oscar du Meilleur réalisateur pour Nomadland. Elle adapte les personnages Marvel créé par le dessinateur Jack Kirby et apparus pour la première fois en 1976 dans le comic book « Eternals ». Les Eternels est le vingt-sixième film de l’univers cinématographique Marvel et le troisième de la phase IV. Le scénario a été écrit avec Patrick Burleigh, Patrick Burleigh et Kaz Firpo. 

Satisfait par Black Widow, Shang-Chi m’avait un peu déçu et j’étais donc craintif de ce nouveau Marvel surtout par les premiers retours négatifs venant des États-Unis. Pourtant, je dois dire que j’ai été ravi et je l’ai trouvé très bien. 

Quand on tient à une chose

Déjà, replantons le panorama du MCU. La phase IV démarre doucement, mais après tout, la succession de Thanos doit prendre son temps. On avait mis 10 ans pour le voir arriver, son remplaçant en tant que méchant numéro 1 n’est pas près de se pointer. Alors que Black Widow était une ellipse, et que Shang-Chi paraissait un peu déconnecté, Les Éternels arrivent au milieu de nulle part. C’est la première fois qu’on voit ces personnages dans le MCU et à part être au courant pour Thanos, pas besoin d’avoir vu les films précédents. Ce nouvel opus a la particularité de vraiment nous plonger dans les enjeux galactiques avec les Célestes. Cela ouvre la porte à de nombreuses possibilités. Je pense que ça peut notamment nous mener sur le chemin d’un Galactus.   

Sur la forme et le fond, j’ai ressenti que ce Marvel était à pars des autres. C’est notamment grâce au choix de la réalisatrice Chloé Zhao. Elle va apporter tout son minimalisme à une franchise parfois critiquer pour en faire trop. Bien entendu, il va avoir de la FX. Celle-ci est par contre largement de meilleur teneur que ses deux prédécesseurs. Cependant, on sent qu’il y en a beaucoup moins qu’a l’accoutumé. Il va avoir un gros travail sur la photographie en nous plongeant dans des paysages sublimes. Les plans sont faits pour donner aux décors un côté véritablement impressionnant. Pour ma part, j’ai été séduit par cette façon de faire. Sur le fond, on retrouve la mécanique Marvel à base d’action et d’humour, malgré tout, le côté blague sera plus restreint. Seuls certains personnages seront ciblés et ça ne vient pas casser des moments plus intenses.   

On la protège

Car oui, ce film contient du drame. Nous ne sommes pas dans un contenu mélancolique, il ne faut pas exagérer, mais tout de même c’est plus poussé qu’à l’accoutumée. Le sens du sacrificie et de la perte est bien mis en avant, ce qui est plutôt rare dans le MCU où les héros ont l’habitude de s’en sortir sans trop de dégâts. Tourner le récit dans ce sens permet de donner une autre dimension. Nous ne sommes pas dans un monde féérique et les super-héros ne sont pas là pour nous vendre des paillettes. Dans ce sens, j’ai adoré les combats. Ils sont très dynamiques et n’hésitent pas à cogner dure. Les effets spéciaux étant très propres, ils sont agréables à suivre. 

J’ai aussi beaucoup apprécié les personnages. Nous avons une belle palette de diversité, ce qui est tout à fait compatible avec le concept même d’Éternels expliqué dans le film. C’est là qu’on voit que les polémiques sont d’autant plus ridicules. Chacun va avoir sa petite particularité qui va le rendre attachant. Sur tous les personnages, aucun n’est fantomatique. Ils auront tous un pouvoir et leur utilisation est comme il faut. Cela ne part jamais dans le grand n’importe quoi. Les acteurs choisis sont tout aussi géniaux. Comment ne pas être impressionné de retrouver du Richard Madden, Angelina Jolie, Salma Hayek ou encore Ma Dong-seok. Personnellement, j’ai adoré Kumail Nanjiani de la série Silicon Valley et Brian Tyree Henry d’Atlanta (2016). Les deux apportent une belle dose d’humour tout en disant de belles vérités. J’ai juste été un peu moins fan de Barry Keoghan qui n’est pas dans son personnage comme les autres. Le symbole de ce casting all-star est de voir Kit Harington en rôle secondaire.   

Scènes post générique

Bien entendu une partie spoil pour se pencher sur la fin et les scènes-post crédit. Déjà, voir les Éternels se faire embarquer par le Céleste et sa phrase donnant du sursis à la Terre, laisse présager un retour de celui-ci. Pour la première scène post-crédit, elle va mettre à l’honneur l’arrivée de Starfox dans le MCU. Nous ne savons pas encore le rôle du frère de Thanos, mais une chose est sûre, il va mettre une belle dose d’animation. Pour la seconde scène post crédit, voir le personnage de Black Knight est plus surprenant. Il ne serait pas étonnant de le revoir dans une série ou pourquoi pas le retrouver en compagnie du Docteur Strange. 

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture