Action Actuellement au cinéma Américain Fantastique

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux – Le MCU s’attaque à l’Asie

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux : Shang-Chi va devoir affronter un passé qu’il pensait avoir laissé derrière lui lorsqu’il est pris dans la toile de la mystérieuse organisation des dix anneaux.

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux

Note : 3.5 sur 5.

C’est Destin Daniel Cretton, remarqué pour ses drames comme States of Grace et La Voie de la justice, qui adapte le personnage de Marvel, créé dans les années 70 par le Steve Englehart, Al Milgrom et Jim Starlin. Le scénario a été écrit avec Andrew Lanham (La Voie de la justice) et Dave Callaham (Wonder Woman 1984). Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux est le 25eme film de l’univers cinématographique Marvel et deuxième de la phase IV.

Comme chaque film du MCU je l’attendais avec impatience, et même si cela reste un bon film, je n’ai pas été emballé plus que cela.

Les Dix Anneaux source de pouvoir

Ce nouveau Marvel va se démarquer naturellement des autres car c’est la première fois que le casting d’affiche est à majorité Asiatique. C’est un peu le même phénomène que Black Panther à l’époque, avec cependant une répercussion médiatique moindre. Un choix qui va se voir dans l’ambiance générale. Alors certes, ce n’est pas une révolution en termes de style, mais tout de même on sent des touches d’influence. Cela s’entend par exemple sur les musiques de fond.

C’est aussi par les combats que cela va se ressentir. Quelques-uns sont dans la lignée des films d’Art-Martiaux, en tout cas les codes principaux que maitrise le grand public. Les puristes seront donc peut-être plus dérangés par cette reprise à la mode Marvel.

Dans la globalité, les affrontements sont une des grandes forces de ce film. Ils sont vraiment dynamiques et donnent beaucoup de boost. De plus, je les ai trouvés agréable visuellement. Il n’y a pas de superflu et c’est plutôt clair à suivre. C’est un peu l’avantage quand il n’y a pas de superpouvoir. Cela nous permettra même de profiter d’un finish de beauté. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est épique, mais il remonte l’appréciation générale.

En effet, ce film Marvel est loin d’être sans reproche. Déjà car en termes de réalisation on aurait aimé plus de prise de risque avec une accentuation du côté Asiatique. Ensuite car il y a trop souvent des trous d’air. Certains passages sont inutiles en ne faisant pas avancer l’histoire, ni les personnages, ne sont pas esthétiquement remarquable, mais essaie seulement d’offrir quelques moments de pseudo réflexion un peu raté. La FX aussi est parfois approximative.

Publicités

Pour le meilleur et pour le pire

En réalité, ce qui m’a le plus dérangé, c’est le protagoniste principal. Enfin, pour être plus précis, l’acteur qui le joue. Je trouve Simu Liu vraiment fade dans son interprétation, et c’est la première fois je suis sceptique sur un acteur principal du MCU. Son personnage n’est pas le plus connu, et sa prestation ne le met pas en valeur. Je pense qu’avec un acteur plus charismatique, le film aurait été largement meilleur car beaucoup de passage aurait été plus attrayant.

Par contre, rien à redire sur le casting secondaire. Awkwafina est géniale dans ce rôle de la boute en train. Elle apporte des bons passages humoristiques. Quant à Tony Leung Chiu-Wai, son sérieux donne une autre dimension à ce père ayant tenté la repentance mais dont la tristesse le pousse de nouveau vers le côté obscur.

Je tenais à dire un mot au sujet de ces fameux 10 Anneaux qui sont l’attraction du film. Leur origine reste floue mais on va comprendre que c’est volontaire, donc je n’en tiendrai pas rigueur. Contrairement à ce que je pensais de base, l’histoire ne va pas tourner autour d’eux. Ils vont plus être un outil de puissance servant la destruction. L’intrigue va se démarquer et n’est pas désagréable. Elle permettra d’articuler des axes intéressant autour de cette famille bien particulière.

En réalité, il ne manquait pas grand-chose à ce nouveau Marvel pour être marquant. Malheureusement, des points importants manque et il aura du mal à rester dans les mémoires.

Publicités

Scènes post crédit

Je vais parler brièvement de la continuité à travers les scènes post crédits qui sont au nombre de deux. Déjà, le mystère des anneaux va mis en avant. Wong tente de savoir d’où ils viennent et on nous parle d’une balise. Au passage, Brie Larson avec son apparition furtive montre son attachement à ce réalisateur. Pour ma part, j’attends de voir si le déclenchement de cette balise ne serait pas lié à une menace extraterrestre, par exemple celle à venir dans Secret Invasion. Où un objet laissé il y a des millénaires par une force puissante qu’on retrouvera en Novembre au Cinéma.

Quant à la seconde, c’est assez clair car elle annonce le retour à venir de cette organisation des 10 Anneaux. On se doute donc une future série ou un Shang-Chi 2.

Publicités

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

%d blogueurs aiment cette page :