Barbaque – Fabrice Eboué et Marina Foïs nous régalent en mangeant du vegan

Barbaque : Vincent et Sophie sont bouchers. Leur commerce, tout comme leur couple, est en crise. Mais leur vie va basculer le jour où Vincent tue accidentellement un vegan militant qui a saccagé leur boutique… Pour se débarrasser du corps, il en fait un jambon que sa femme va vendre par mégarde. Jamais jambon n’avait connu un tel succès !   

Barbaque

Barbaque

Note : 4 sur 5.

C’est la quatrième réalisation de Fabrice Eboué, dix ans après Case départ qui est son premier film et surtout plus gros succès derrière la caméra. Il a écrit le scénario avec Vincent Solignac ayant auparavant fait ceux de téléfilm. Sortie au cinéma le 27 octobre 2021, le film est disponible le 9 Mars en DVD & Blu-ray.

Tu m’as fait bouffer de l’homme…

J’adore le style Eboué et encore une fois j’ai trouvé que c’était une très bonne comédie.  Le délire proposé est génialissime. On va se mettre dans la peau du boucher se mettant à manger des végans. Rien qu’à lire le synopsis, on sent la comédie un peu barrée. Elle est d’autant plus surprenante à une époque où le véganisme est un mouvement “à la mode”. Fabrice Eboué a voulu prendre à contrepied de la tendance et c’est une totale réussite. En plus de ça, rajouter le thème un peu tabou du cannibalisme est vraiment osé. Pourtant, c’est fait avec tact et ne va jamais choquer ou gêner. 

Tout cela bien entendue n’a qu’un seul but, nous faire rire. Je dois dire que c’est plutôt très efficace. Les sketchs sont vraiment géniaux. Certains sont prévisibles mais tout de même drôle, et d’autre plus surprenant, laissant le meilleur des effets. Il n’y a pas seulement un super comique de situation, provocant l’hilarité. Non, Fabrice Eboué aime changer de forme d’humour avec le bon mot au bon moment. Après il faut se mettre en tête qu’on est porté sur l’humour noir. Forcément, on parle de gens tuants et mangeant d’autres. Il faut se mettre en tête qu’on va rire de choses assez sombres. Pour ma part j’adore.   

Du végan, c’est herbivore

Bien entendu, le duo formidable en tête d’affiche permet de donner énormément de valeur à tout cela. Fabrice Eboué est égal à lui-même. Son air nonchalant et dépité va parfaitement à son personnage. Je m’attendais à rire à chacune de ses répliques. Il faut dire que Marina Foïs est aussi fantastique pour lui tenir la réplique. C’est d’elle que va venir tout l’habillage autour des tueurs en série. Son personnage est fan de Christophe Hondelatte et cela va donner toute une atmosphère. Les personnages secondaires aussi apportent de la richesse. Je retiendrais Nicolas Lumbreras, Victor Meutelet, Stephane Soo Mongo et surtout l’énormissime Jean-François Cayrey.   

Ce qui m’a éclaté, et que cette comédie n’a finalement aucune limite. On va totalement dans le barré. La morale est tout simplement inexistante. Rien ne va être fait pour dire “ils sont méchants”. Au contraire, on les accompagne et les encourage dans leur folie car ça nous fait rire. La bien-pensante en prend donc un coup mais ce n’est pas une surprise venant de la part de Fabrice Eboué. Par contre, je n’ai pas trouvé de mesquinerie et c’est appréciable. Le réalisateur veut juste rigoler sans tabou en vidant tout sens politique de sa comédie.  Je peux vous dire que ça fait du bien. 

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :