Actuellement au cinéma Documentaire Français

Le Kiosque – La vie d’un kiosque au quotidien

Le Kiosque : Paris, un kiosque à journaux. Alexandra est réalisatrice, fille, petite-fille et arrière-petite-fille de kiosquiers. Elle est venue prêter main-forte à sa mère et, comme dans un vieux rêve d’enfant, joue à la marchande.  

Le Kiosque
Le Kiosque

Le Kiosque

Note : 4.5 sur 5.

Ce documentaire a été réalisé par Alexandra Pianelli. Le Kiosque a reçu le Prix du Jury du Film Français Indépendant au Champs-Elysées Film Festival 2020. 

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre vu le sujet peu commun, et ce fu une excellente surprise. 

Publicités

Le monde

C’est fou comme suivre le quotidien de ce kiosque à journaux va vite devenir passionnant. De base, une personne qui n’y connaît rien (donc moi), peut penser que c’est juste un lieu où on achète basiquement son journal. Le client arrive, donne la monnaie et au revoir. En réalité, c’est bien plus que cela. Ce documentaire va permettre de nous en rendre compte. Ce commerce est un véritable lien social dans le quartier. On va partager le quotidien avec les différents clients de celui-ci. À force de le fréquenter toutes les semaines, voire tous les jours, ce sont devenu des habitués. Les conversations deviennent « familières », et les petites attentions sont reines

J’adore cela car ce n’est pas du tout dans un but mercantile comme quand Starbucks marque votre prénom pour vous faire croire que vous êtes un client à part. Là nous sommes véritablement dans un rapport humain et chaleureux. On partage ces moments de vies avec ce qui au départ sont des inconnus pour nous, mais à la fin ils sont devenus des proches. Je pense notamment au SDF qui revient souvent, et dont on se prend d’affection. Beaucoup de passages vont être touchant, que ce soit à travers le témoignage d’Alexandra, mais aussi les différents récits écoutés. Cela n’empêche pas de montrer la difficulté au quotidien que cela peut être de tenir un kiosque. 

Publicités

Vue depuis un kiosque

La narration va réussir à donner une structure à Le Kiosque. On n’est pas sur un enchainement sans fond d’anecdote ou de potin du quartier. La réalisatrice Alexandra Pianelli a voulu souligner l’état d’urgence de cette profession. Il y a donc une portée sociale à ce documentaire. Le commerce de proximité est l’une des clés de notre société et il faut commencer à s’en rendre compte. 

Le choix de nous expliquer le pourquoi du comment est très pertinent. En effet, à travers des schémas très ludiques, nous allons faire un historique de la situation des kiosques sur Paris. Il nous est montré comment la situation en est arrivé là. La façon dont la cupidité du capitalisme a effacé le côté humain. Ce qui compte c’est engranger de l’argent, pas que la mamie du coin puisse discuter le matin et se sentir accompagnée. Les propos ne sont pas pour autant vindicatifs. Le ton reste très juste et c’est aussi pour cela que j’ai beaucoup apprécié. On sent une volonté de partage. 

Publicités
Publicités

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :