Américain Drame Netflix SVOD Thriller

The Guilty – Un remake US qui dénature l’œuvre Danoise

The Guilty : Relégué au centre d’appels d’urgence, un inspecteur de police tente de sauver une interlocutrice au fil d’une rude journée riche en révélations et règlements de comptes. 

The Guilty
The Guilty

The Guilty

Note : 2.5 sur 5.

C’est Antoine Fuqua, un spécialiste dans les films chocs comme Training Day ou Equalizer, qui réalise ce remake du film Danois The Guilty sorti en 2018. Le scénario a été écrit par Nic Pizzolatto qui avait collaboré avec Fuqua sur Les 7 Mercenaires.  

Ce remake frappe à côté avec un résultat assez moyen. 

Publicités

Chaque fois que le téléphone sonne

En réalité, je ne vois pas du tout l’intérêt de l’avoir fait. D’autant plus que l’originale n’est sortie qu’il y a 3 ans. Résultat, pour tous ceux l’ayant vue, la comparaison n’est pas en la faveur de la version 2021. Les Américains ont le chic pour reprendre les concepts des autres et les mettre à leurs sauces. Le petit souci c’est que souvent ce n’est pas une réussite.  

Je pense que la première erreur est faite dans le choix du réalisateur. En effet, j’aime le travail d’Antoine Fuqua en général, mais il n’était pas du tout adapté à ce genre. Dans The Guilty, on était dans quelque chose de conceptuel. Tout se passe au téléphone et il faut donc créer une ambiance sans rien montrer de l’action qu’on écoute. Antoine Fuqua est beaucoup trop direct pour faire ce genre de film. La preuve, il ne peut s’empêcher de montrer à quelques reprises des images de fond des interventions sur le terrain. C’est totalement à l’inverse de la philosophie globale et ça se ressent. 

Publicités

Une vie est en jeu

Les tentatives de faire du thriller sont donc maladroites. Par moments sa fonctionne mais jamais à fond. On voit que le film n’est pas à l’aise. L’intensité des conversations téléphonique n’est pas ce qu’elle devrait être. À part deux ou trois passages, je n’ai jamais été happé par ce récit. Les moments clés sont trop vite expédiés. Je n’ai pas trop compris l’idée de mettre un Los Angeles sous les flammes car avec du recul ça ne change pas grand-chose. De plus, le travail psychologique sur le personnage est assez faible. Il va grandement manquer de finesse et surtout de profondeur.   

Pourtant, la prestation de Jake Gyllenhaal est une des rares satisfactions. J’adore cet acteur et encore une fois, il est tout simplement impeccable. Après, il va être forcément bien seul à essayer de maintenir le bateau à flot. Il y aura tout de même du beau monde pour faire les voix téléphoniques avec entre autres Riley Keough et Ethan Hawke. 

Publicités
Publicités

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :