En nous – Dix ans après que sont devenu les lycéens des Quartiers Nord de Marseille

En nous : Il y a dix ans, Emmanuelle, professeure de français d’un lycée des quartiers Nord de Marseille, participait à un film avec ses élèves. A partir de l’étude de La Princesse de Clèves, Abou, Morgane, Laura, Cadiatou et les autres énonçaient leurs rêves, leurs désirs et leurs peurs. Tous se retrouvent aujourd’hui, les souvenirs se mélangent aux récits de leur vie et des obstacles à surmonter. Que reste-t-il de leurs espoirs de liberté, d’égalité et de fraternité ? « Je sais bien qu’il n’y a rien de plus difficile que ce que j’entreprends. », cette phrase du roman trouve plus que jamais écho en eux. En nous. 

En nous | Shellac
En nous | Shellac

En nous

Note : 3.5 sur 5.

C’est une réalisation de J’ai aimé vivre là a qui ont doit récemment le documentaire J’ai aimé vivre là.  Celle-ci est la suite de du documentaire Nous, princesses de Clèves qu’il avait aussi fait.  Ce documentaire français est disponible le 23 mars 2022 en salle.

Entre le passé et le présent

Pour bien comprendre ce documentaire, il n’est pas obligé d’avoir vu Nous, princesses de Clèves. Une volonté de continuer cette histoire qui est une idée géniale. Trop souvent, on suit des jeunes sans se soucier d’eux après. Pour une fois, on aura un véritable suivi. Des images seront mises pour nous rappeler ce qui s’était passé il y a dix ans.   

Ce documentaire va donc mettre en avant les problématiques touchant les jeunes. Tout va commencer par ceux étant au lycée de nos jours. En voyant les vidéos de leurs aînés, ils vont comprendre que finalement les préoccupations restent les mêmes malgré le temps qui passe. C’est intéressant de voir qu’un lycéen de 2012 pensait pareil que celui de 2022. Que ce soit la volonté de liberté, l’amour ou l’avenir, les thèmes sont récurrents. Le temps passe, mais les envies restent les mêmes. Cela va créer un lien et pousser les jeunes à se confier en voyant ça. 

En nous | Shellac
En nous | Shellac

Un bilan de toute une génération

Le fait d’avoir mixé des images du passé et du présent est génial. Cela va nous permettre de nous rendre compte de l’évolution de chacun. En plus de cela, ça donne un certain dynamisme. Cette interactivité temporelle nous donne l’impression d’être en immersion avec eux. En plus de cela, le switch avec la salle d’étudiants est très bien fait. Tout est fluide pour notre plus grand plaisir. Leur donne la parole sur la fin est une excellente idée. 

En Nous sonne donc comme un bilan. Celui d’une génération pivot, d’une jeunesse des quartiers nord ayant eu l’opportunité de s’en sortir. Chaque personne va prendre le recul sur les dix ans passés. Entre réussite et échec, le constat est toujours bien posé. Ce bilan résonne aussi comme une victoire, celle d’une professeure ayant cru en ses élèves. Nous sommes heureux de voir comment ceux-ci ont grandi et se sont épanouis. Espérons que dans 10 ans sa nouvelle classe ait pu suivre le même chemin. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :