Non classé

Annette – Film d’Ouverture du Festival de Cannes : Chef d’œuvre ou ennui ? (Comédie musicale, Romance, Drame – Moyen – Cinéma)

Los Angeles, de nos jours. Henry est un comédien de stand-up à l’humour féroce. Ann, une cantatrice de renommée internationale. Ensemble, sous le feu des projecteurs, ils forment un couple épanoui et glamour.

C’est une réalisation de Leos Carax dont le dernier film, Holy Motors, a eu le Prix de la Jeunesse au Festival de Cannes 2012. Le scénario a été écrit par Ron Mael et Russell Mael. Elle en a écrit le scénario. Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2021.

En faisant l’ouverture du Festival de Cannes, les projecteurs étaient tous braqué sur ce film. Je dois avouer que je n’ai pas compris l’engouement, le trouvant assez moyen.

Vous le savez si vous me lisez, je n’aime pas les comédies musicales donc forcément, il m’a été dur de profiter de celle-ci. Cependant, qu’on aime ou pas, il faut reconnaitre que Leos Carax a apporté beaucoup de travail à son œuvre. Le réalisateur Français nous livre un contenu atypique. Certains vont dire que c’est un chef-d’œuvre, d’autres que c’est ennuyant. Je suis plus de la seconde catégorie mais il est important de reconnaitre quand cela sort de l’ordinaire.

La théâtralisation des scènes donne un superbe aspect esthétique. Une atmosphère se crée autour de cette histoire. On sent la volonté de donner du caractère au film.

Je pense que le problème vient du choix de la comédie musicale. En effet, la dynamique du récit est sans arrêt interrompu par des chansonnettes. Autant quelques fois cela se fond parfaitement, mais la majorité du temps, c’est un peu pénible. De plus, ce style porte l’art de l’exagération des événements, ce qui m’a agacé.

Résultat, avec cette histoire saccadée, l’émotion ne passe pas. Personnellement, je n’ai absolument rien ressenti en le voyant. J’observais ce balai d’acteur chantant dans des décors bien construits. Enchainant entre deux notes des dialogues pas désagréables, mais mon cœur ne vibrait pas. Peut-être qu’avec de la fluidité, cela aurait changé la donne.

Pour ne rien arranger, déjà que je ne suis pas fan habituellement d’Adam Driver et Marion Cotillard, mais là c’est pire. Déjà car la prestation du premier est mitigée, et nous avons une Marion Cotillard effacée et légèrement inutile. Mais surtout, on ne peut pas dire qu’ils chantent bien. Quand on doit les écouter durant deux heures, c’est un peu problématique.

En revanche, je suis content d’avoir pu retrouver Simon Helberg qui joue Howard dans The Big Bang Theory. Il est surement celui qui se débrouille le mieux dans tout ce marasme. J’irai même jusqu’à dire que je l’aurais préféré en acteur principal.

%d blogueurs aiment cette page :