Non classé

Le sens de la famille – Franck Dubosc et Alexandra Lamy font dans l’échange de corps (Comédie – Très bien – Cinéma)

Un matin, les Morel se réveillent avec un gros problème. Ils découvrent que l’esprit de chacun est coincé dans le corps d’un autre membre de la famille !

C’est une réalisation de Jean-Patrick Benes, co-créateur de la série Kaboul Kitchen. Il a écrit le scénario avec Allan Mauduit (Rebelles), Martin Douaire et Thibault Valetoux. Le film fait partie de la Sélection Officielle au Festival International du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez.

Chaque comédie avec Franck Dubosc est un petit événement pour moi, et d’autant plus quand il y a Alexandra Lamy avec lui. Encore une fois c’est un régal.

J’ai énormément rigolé devant cette comédie grâce à son concept. L’échange de corps est une thématique commune, mais cela ne l’empêche pas d’être toujours aussi efficace. D’autant plus qu’il va avoir une dynamique dans cela. En effet, pour ne pas rester tout à fait linéaires, les scénaristes nous ont réservé des petites surprises. C’est tellement plaisant de voir une gamine coincée dans le corps de son père ou encore la mère prisonnière dans sa petite fille.

L’humour ne va pas être raffiné mais c’est tellement bon. Le genre de comédie que l’on peut voir en famille et passer un super moment. Il va avoir deux ou trois fois un peu lourde en voulant trop exploiter un sketch, mais c’est pardonnable tant le reste amuse.

Pour briller, cette comédie se devait d’avoir deux acteurs principaux qui répondent présent au défi. Que dire que Franck Dubosc, tout simplement parfait dans cette interprétation. Il prend à merveille les mimiques de ceux habitant son corps. Son jeu s’adapte parfaitement. Alexandra Lamy, même si elle est un niveau en dessous, fait aussi superbement bien le travail. Les deux forment un duo de chocs après Tout le Monde Debout (2018).

Le reste des membres de la famille n’est pas en reste avec le prometteur Nils Othenin-Girard mais surtout une jeune Rose de Kervenoaël impressionnante. Tout cela sans oublier un Artus qui est toujours là pour nous faire rire.

%d blogueurs aiment cette page :