Actuellement au cinéma Comédie Français

Attention au départ ! – Dussollier et Commandeur à folle poursuite d’un train

Attention au départ ! : Rater le train, c’est moche. Alors le voir partir avec vos enfants et ceux de vos amis dont vous avez la charge, c’est une autre histoire…

Attention au départ !

Note : 3.5 sur 5.

C’est une réalisation du Français Benjamin Euvrard. Il a écrit le scénario avec ses trois compères Charly De Witte, Benjamin Dumont et Ingrid Morley-Pegge. Leur idée est d’ailleurs reprise pour le remake Espagnol ¡A todo tren! (Destino Asturias) sorti en Juillet chez nos amis ibériques. Attention au départ ! fait partie de la Sélection Officielle de l’Alpe d’Huez 2021.

Un casting intéressant mais un synopsis laissant prévoir le pire. Finalement cette comédie s’en sort bien.

Attention…

Le résultat global est satisfaisant même si je dois avouer un certain déséquilibre entre les deux axes proposés. D’un côté on aura le parcours des pères qui veulent rejoindre les enfants, et de l’autre, ces derniers dans le train en roue libre. Autant j’ai beaucoup aimé le premier, par contre le seconde m’a bien soulé.

En effet, c’est un plaisir de passer du temps avec André Dussollier et Jérôme Commandeur. Un duo qui fonctionne vraiment bien. Les deux réunis m’ont offert quelques fous rires. L’expérience de André Dussollier lui donne une aisance naturelle. Il est comme un poisson dans l’eau. Son charme naturel va faire effet. Quant à Jérôme Commandeur comme souvent il m’a bien fait rire. En plus de cela, l’acteur va s’offrir un monologue assez émouvant.

A la fermeture des portes

On va même avoir quelques « running gag » qui sont pas mal du tout avec notamment André Dussollier répétant à tout va qu’il est médecin ou encore le jeune homme en costume complètement à l’ouest. De plus, l’apport constant de Nils Othenin-Girard est une vraie valeur ajoutée avec un côté insolant que j’ai adoré.

Malheureusement, cette comédie a voulu aussi miser sur l’humour très enfantin avec la partie du train. Un mélange des styles que personnellement je n’aime pas. Surtout que ce second axe est catastrophique. C’est d’une lourdeur pas possible avec des gamins faisant que des conneries. Ce n’est pas drôle, et on va qu’il y a zéro recherche. En gros, à chaque fois qu’on passe vers eux cela devient un freestyle épuisant avec des mioches antipathiques. Au milieu d’eux on nous met un Jonathan Lambert un peu perdu qui n’est pas au mieux de sa forme.

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :