Dans un contexte compliqué pour les productions de la Fox suite au rachat par Disney, sort WEDDING NIGHTMARE, le petit dernier de la Fox Searchlight Pictures, une filiale qui a pu conserver son indépendance artistique.

C’est une réalisation de Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin qui avaient déjà fait en duo le film d’épouvante THE BABY. Le scénario a été écrit par Guy Busick et Ryan Murphy (IV). Dans WEDDING NIGHTMARE, on retrouve Grace (Samara Weaving), qui vient d’épouser Alex (Mark O’Brien). Après la cérémonie, elle va devoir se plier à une tradition ancestrale.

J’ai trouvé le mélange horreur/comédie pas si mal que ça. Après ça ne renverse pas des montagnes. On est juste un peu au-dessus de la moyenne, la faute à des défauts dérangeants. Le problème vient du dosage. Ils ont parfois du mal à trouver l’équilibre et par moments ça fait un peu trop. Il y a quand même des passages vraiment drôles en mode grand n’importe quoi. Niveau horreur, ce n’est pas mal non plus. Ils jouent la carte du gore à fond. Tellement d’ailleurs que ça portera aussi à la rigolade. Il y aura quelques passages plus sérieux tout de même où l’humour sera mis de côté, mais forcément, ils auront un peu moins d’impact vue le contexte. Ce qui est dommage car certains ont du potentiel. Le principal défaut de ce film est plutôt tout ce qui va autour. Le scénario contient des incohérences qui sautent aux yeux et qui m’ont dérangé. Quant à l’histoire créée autour de cette tradition du jeu, elle est intéressante, mais très mal exploité. Au final, on en parle à peine alors que l’explorer aurait donné de l’intensité à ce récit. C’est à un peu à l’image des personnages qui sont pas du tout travaillés. À aucun moment on ne cherche à aller en profondeur. On reste bloqué à la surface de l’événement. C’est dommage car Samara Weaving n’est pas si mal que ça. Elle m’a fait penser à Margot Robbie (les deux Australiennes) mais un ton en dessous quand même. Adam Brody, bien qu’en rôle secondaire, assure aussi. Le reste du casting est assez fade.

WEDDING NIGHTMARE est plus un divertissement passable pour un public large qu’un film d’horreur pour les amateurs d’épouvante.

Publicités