Non classé

Burn Out – François Civil en fou de la moto (Action – Bien – Netflix)

Tony veut devenir pilote professionnel de moto. Un jour, il découvre que la mère de son fils doit de l’argent à des trafiquants. Pour la sauver, il va mettre ses talents au service des truands.

C’est Yann Gozlan (Un homme idéal) qui adapte le roman Balancé dans les cordes de Jérémie Guez. Il a écrit le scénario avec Guillaume Lemans (A bout portant)

Je suis un grand fan de François Civil et c’était le moment de voir un de ses films que je n’avais pas eu l’occasion de regarder encore. Au passage, je suis ravi que depuis l’année 2019 avec Mon Inconnue et Le Chat du Loup, il se révèle au grand public.

Si je devais ressortir un point de ce film d’action, c’est sa grande performance. Alors qu’avec ce genre et le synopsis, on peut s’attendre à bourrin et formatage, l’acteur Français arrive à donner une force à son rôle. C’est simple, sa performance frôle la perfection. Quelques soit la situation, il arrive à nous impliquer. Je m’attendais juste à de la vitesse, voir un peu de violence, mais grâce à lui, j’ai pu vibrer pour son personnage.

Cet homme va tout faire pour sauver son ex-femme, et va être pris en étau entre son travail, sa tentative de passer pro en moto mais surtout devoir travailler pour payer la dette. On ressent tout du long sa fatigue mentale s’accumulant.

Cela va donner lieu de certains passages pas mal du tout. J’ai aussi beaucoup apprécié les parties moto qui sont bien faites. La sensation de vitesse est bien retranscrite même si j’aurais voulu un peu plus de courses poursuites.

Malgré tout, on peut noter que le schéma va être un peu répétitif vers le milieu du film. J’avais l’impression qu’on était comme dans une boucle. Heureusement, cela se débloque sur la fin pour de nouveau redonner de l’intérêt.

Le peu d’importance des rôles secondaire n’aide pas. Certes les acteurs sont bons avec Samuel Jouy, Narcisse Mame, Manon Azem et Olivier Rabourdin, mais leurs personnages ne sont pas explorés pour apporter de la profondeur.

%d blogueurs aiment cette page :