Titre : JOHN WICK 2

Année de Sortie : 2017

Genre :  Action / Thriller

Nationalité : Américain

Avis : Mauvais

Demain sort JOHN WICK PARABELLUM, et après avoir refait le tour de JOHN WICK hier, aujourd’hui on passe au second opus sorti en 2017, nommé sobrement JOHN WICK 2.

Cette fois, après avoir fait le premier avec David Leitch, Chad Stahelski va réaliser cette suite solo. Il a un rapport particulier avec Keanu Reeves en ayant été son ancienne doublure sur les cascades de films, notamment MATRIX RELOADED. Derek Kolstad écrit toujours le scénario.

Dans JOHN WICK 2, on retrouve John Wick (Keanu Reeves) après sa vengeance contre les Russes. Il va maintenant devoir se remettre au boulot pour éponger une dette avec un mafieux Italien.

J’avais adoré le premier, mais j’ai été grandement déçu par cette suite. On aura toujours un Keanu Reeves au top certes, mais ça ne suffira pas. Cette fois son personnage ne sera pas autant travaillé que dans le premier. On explore plus du tout son passé à part un ou deux flashbacks qui est répétitif avec ce qu’on avait déjà découvert. Un effort a été fait sur le casting secondaire, notamment avec la présence de Laurence Fishburne, qui retrouve Keanu Reeves après la trilogie MATRIX. L’univers aussi est plus travaillé. On va découvrir plus en détail ce qui concerne le monde des tueurs à gages. En réalité, cette première partie m’a plu mais la suite m’est sortie par les yeux. Les scènes d’action, qui était le cœur du premier, deviennent ici du grand n’importe quoi. Un chiffre pour montrer que, de combats méticuleux, on passe à une boucherie. Dans le premier, il y avait 84 morts, dans celui-ci 141… Keanu Reeves se transforme en un Chuck Norris invincible. C’est fatiguant. Ils en font tellement trop que ça perd de sa saveur. La facilité est telle, que tout arrive au bon moment. Tout va dans le bon sens et se produit pile quand il faut afin de ne pas le mettre trop en difficulté. Si John Wick est devenu une légende, c’est parce que justement il luttait bravement, et cette suite détruit cela.

Sans surprise dans le monde hollywoodien, JOHN WICK 2 ne rend pas hommage à son prédécesseur. J’espère que le trois fera mieux.