Titre : JOHN WICK

Année de Sortie : 2014

Genre :  Action / Thriller

Nationalité : Américain

Avis : Coup de Coeur

Ce mercredi va sortir JOHN WICK PARABELLUM. Pour me rafraîchir la mémoire, j’ai décidé de me refaire le tout premier JOHN WICK sorti en 2014.

C’est une réalisation de David Leitch et Chad Stahelski. Les deux Américains faisaient leur premier film derrière la caméra, mais avaient une grande expérience en tant que cascadeurs. Le scénario a été écrit par Derek Kolstad.

Dans JOHN WICK, on retrouve un ancien tueur à gages de la mafia (Keanu Reeves) qui s’est retiré du circuit. Le jour où des membres de la mafia russe vont tuer son chien, dernier cadeau de sa femme décédée, il va partir en vendetta.

Pour moi, ce film est rentré dans les classiques du genre action. Quand on se met devant, on ne s’ennuie pas une seule seconde. C’est très bien rythmé entre les parties actions, et celles où l’histoire avance. Celle-ci est certes basique, mais se déroule de manière cohérente et sans accroche. Le passé du tueur en série est bien expliqué. Un des points fort est aussi l’ambiance qui est créée autour de lui avec le mythe du croque-mitaine. Keanu Reeves interprète se rôle à merveille. Que ce soit dans ses répliques et la rage qu’il dégage, il nous fait rentrer dedans. La mort du chien qui réveille la bête qui sommeille en lui. Cela va donner des scènes d’action qui sont complètement folles. On verra des enchainements d’une précision méticuleuse. Ce que j’apprécie, c’est qu’il n’y a pas de sentiment de facilité. À chaque fois on sent de la tension. C’est une machine à tuer certes, mais ça ne se fait pas en un claquement de doigt donc forcément, c’est plus impressionnant. Tout cela a fait de lui un personnage culte. Petite anecdote, au moment de AVENGERS INFINTIY WAR, il est même devenu un mème (image comique) pour dire que c’est lui qui allait tuer Thanos.

JOHN WICK restera gravé dans les mémoires. Rendez-vous demain pour la critique du second.