The Harder They Fall – Un western à la façon nouvelle école de Netflix

The Harder They Fall – Un western à la façon nouvelle école de Netflix

8 novembre 2021 2 Par doisjelevoir

The Harder They Fall : Décidé à se venger, le hors-la-loi Nat Love enfourche son cheval avec sa bande pour régler son compte à son ennemi Rufus Buck, un cruel chef de gang échappé de prison.   

The Harder They Fall
The Harder They Fall

The Harder They Fall

Note : 3.5 sur 5.

C’est une réalisation du Britannique Jeymes Samuel qui avait à son actif le court-métrage They Die by Dawn déjà dans le style western. Il a écrit le scénario avec Boaz Yakin (Insaisissables). Le 3 novembre 2021 sur Netflix .

Dans sa globalité, j’ai trouvé que The Harder They Fall est un bon film. 

C’est à vous

Netflix a qualifié sa nouvelle production comme “la nouvelle école du western”. Une affirmation qui n’est pas fausse. En effet, en termes d’ambiance nous sommes dans du western standard. C’est vraiment réussi, et c’est un plaisir de se plonger dans cet univers. La différence va donc venir du message de fond. Celui-ci va être beaucoup plus moderne que ses prédécesseurs. Cela passe par mettre en avant des cow-boys noirs qui ont été oubliés des livres d’Histoire et ignorés par Hollywood. Pour cela, The Harder They Fall va suivre l’aventure fictive d’un personnage bien réel, Nat Love. Un film lui avait été consacré, The Cherokee Kid en 1996, et un court-métrage, They Die by Dawn en 2003. Ce cow-boy Afro-américain, ancien esclave, a vécu de 1854 à 1921.  

Par contre, quitte à nous raconter sa vie en prenant de grandes libertés, cela aurait pu être plus prenant. On ne va pas se mentir, le scénario n’est vraiment pas fou. Nous sommes sur du classique ce qui est plutôt dommage quand on se veut moderne. Pas obliger à partir dans des facéties comme Wild Wild West (1996), mais un brin d’originalité n’aurait pas fait de mal. Je salue tout de même les quelques tentatives de retournement de situation mais même elles ne sont pas renversantes. Je pense que ce qui plombe ce film sont surtout les dialogue. Ils sont vraiment mauvais.   

D’aller vers votre destin

Ce qui est dommage car en soi personnages ne sont pas mauvais du tout. Au contraire, je les ai trouvés plutôt fort pour la plupart. Les principaux vont s’imposer et ceux plus secondaires vont être de bon suppléant. Tout ce petit monde se coordonne assez bien. J’ai trouvé que c’était une des forces de ce western. Il faut dire le casting est plutôt impressionnant. Jonathan Majors, plaisant dans la série Loki, vient confirmer les espoirs misés sur lui. Il faut dire qu’en face d’Idris Elba, l’acteur de 32 ans devait assurer. Ce duo s’affrontant m’a régalé. Autour d’eux, il y aura du niveau avec entre autres Damon Wayans Jr., RJ Cyler, Zazie Beetz et surtout l’impeccable Lakeith Stanfield

Le film reste aussi très attrayant avec sa belle dynamique en matière d’action. Ils sont géniaux. C’est un plaisir quand on va les voir vider leur barillet. C’est bien filmé et on se plonge dans ces échanges de dire. Les scènes interviennent au bon moment pour remettre de l’intérêt. Pour ne rien gâcher au plaisir, il y aura des passages sanglants. La violence sera de mise car le far-west était un endroit cruel.    

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture