The Trip – Massacre cynique entre mari et femme par le réalisateur de Seven Sisters

The Trip – Massacre cynique entre mari et femme par le réalisateur de Seven Sisters

20 octobre 2021 0 Par doisjelevoir

The Trip : Un couple au bord de la rupture décide de s’isoler dans une cabane paradisiaque au bord d’un lac. Sous prétexte de se retrouver, les deux partagent en fait, sans le savoir, la même volonté : tuer l’autre. 

The Trip
The Trip

The Trip

Note : 3.5 sur 5.

C’est une réalisation de Tommy Wirkola qui avait fait notamment Seven Sisters en 2017.Il a écrit le scénario avec Nick Ball et John Niven. 

J’ai été agréablement surpris par cette production Norvégienne que j’ai trouvée vraiment bien. 

Quand on aime hait

The Trip se place dans un style que j’apprécie beaucoup avec de l’humour noir. C’est toujours un peu étonnant de voir des films prenant cette voie car ce n’est pas très rependu. En effet, il faut oser car ça ne plaît pas forcément à tout le monde.  Le dosage est primordial dans ce genre de long-métrage. La limite entre le sanglant et l’humour doit être bien dosé. C’est globalement le cas ici. 

L’histoire va donc nous faire vivre l’affrontement entre un mari et sa femme pour savoir lequel tuera l’autre en premier. Ce concept m’a rappelé un peu un passage de Mr. et Mrs. Smith, seulement cette fois cela dure tout le film et ce ne sont pas des pros. J’étais donc ravi de pouvoir observer ces tentatives désespérer pour éliminer celui qui partage. Cela donne un petit côté thriller car on se demande lequel va gagner. En tout cas, j’ai beaucoup rigolé devant tout ce ménage. Plus il y avait de sang et de violence, plus les rires se multipliaient. Car en plus de se taper dessus, ils ne vont pas se gêner pour se balancer des saloperies à la gueule. La méchanceté sera tout aussi importante que les coups. 

On ne compte pas

D’autant plus que les deux acteurs vont être géniaux. Ils vont interpréter à merveille ces personnages aussi fun que sombre. J’adore le côté scinque d’Aksel Hennie. Il ne va jamais louper l’occasion de sortir la petite phrase qui fait mal. Noomi Rapace n’est pas en rade pour jouer sa compagne. Elle a une repartie fantastique. La Suédoise n’est pas inconnue du grand public avec des rôles dans Millénium, le film en 2009, et Sherlock Holmes 2 : Jeu d’ombres en 2012. 

Malheureusement, The Trip va subir un gros coup de mou vers le milieu. Alors que tout est assez speed et dynamique jusque-là, d’un coup le rythme va devenir lent pendant une vingtaine de minutes. Ce passage crée une cassure qui n’est pas des plus agréables. Heureusement, après on repart sur un bon élan. Après, il y a aussi un petit hic au niveau des morts. Je veux bien qu’on soit dans une comédie noire, mais le côté “invisible” est trop poussé. Cela va beaucoup trop loin dans ce qu’encaisse les personnages. Cette exagération fatigue un peu sur la fin.   

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture