HOLLOW MAN, L’HOMME SANS OMBRE (Action / Thriller / Epouvante-horreur – Bien)

Journée spécial « homme invisible » avec ce soir la critique de INVISIBLE MAN (2020), et on va commencer par une première adaptation avec HOLLOW MAN, L’HOMME SANS OMBRE (2000).

C’est une réalisation de Paul Verhoeven qui avait sorti deux ans avant STARSHIP TROOPERS (1998). Le scénario a été écrit par Andrew W. Marlowe (AIR FORCE ONE) et Gary Scott Thompson (FAST & FURIOUS).

Dans HOLLOW MAN, on retrouve le scientifique Sebastian Caine (Kevin Bacon) qui a découvert comment rendre un animal invisible. Il va vouloir tester sur lui l’expérience.

J’ai trouvé ce film bon. Ce style un peu thriller et horrifique fonctionne plutôt bien. De base, j’aime beaucoup le délire de l’homme invisible, et il est exploité comme il faut. La phase d’introduction m’a plu car on entre dans la psychologie du personnage. Il y a un vrai travail sur l’approche afin que ça ne soit pas un basic « je suis invisible ». En réalité, il n’y a pas de moments qui font sursauter. A ce niveau c’est assez soft. Tout se joue sur l’ambiance. Il y aura un climat à partir du moment où Kevin Bacon devient invisible. Que va-t-il faire ? Pourquoi ? Faut-il se méfier ? Il y a de la suspicion dans l’air et un jeu du « chat et de la souris ». J’ai été impressionné par Kevin Bacon dans ce rôle. Même si une bonne partie du film on ne le voit pas, il garde de la prestance rien que par sa voix. Si j’ai aimé ce film, c’est en grande partie par la touche qu’il apporte à ce scientifique. Le reste du casting aussi m’a convaincu. J’étais par exemple content de retrouver Greg Grunberg de la série Heroes, et Josh Brolin que vous connaissez sous les traits de Thanos dans AVENGERS. Cependant, tout n’est pas idéal. Les finitions ne sont pas terribles comme par exemple la vision infrarouge tout simplement dégueulasse. Il y a aussi un manque de créativité sur la fin. Ça part un peu dans tous les sens, et ce n’est pas dans l’état d’esprit de ce que j’avais aimé avant. Les 20 dernières minutes sont bâclées.

HOLLOW MAN, L’HOMME SANS OMBRE ne passe pas inaperçue en mettant bien en avant le concept de l’homme invisible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.