CHARLIE’S ANGELS (Action / Comédie – Très bien)

CHARLIE’S ANGELS était mon dernier film de l’année 2019 au cinéma.

C’est l’actrice Elizabeth Banks qui, pour sa seconde réalisation, adapte la série des années 70 DROLES DE DAMES. Il vient dans la continuité de CHARLIE ET SES DRÔLES DE DAMES (2000) et CHARLIE’S ANGELS – LES ANGES SE DÉCHAÎNENT (2003). Le scénario a été écrit par Evan Spiliotopoulos (LA BELLE ET LA BÊTE), David Auburn et Elizabeth Banks.

Dans CHARLIE’S ANGELS, on retrouve les « Anges » Sabina (Kristen Stewart) et Jane (Ella Balinska) qui vont avoir pour mission de protéger la lanceuse d’alerte Elena (Naomi Scott) dont la vie est en danger.

Je suis content que l’année se clôture par ce film d’action plutôt sympathique. Ne connaissant pas du tout la série, ni aucune des autres adaptations, j’avais la tête vide de toute comparaison possible. J’ai donc juste profité du moment présent. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela bouge bien. Les scènes de combat et de courses poursuites sont bien faites. Le cadrage énergique permet de bien suivre ce qu’il se passe sans être perdu. Surtout qu’on n’a pas non plus une overdose de ces séquences. Il y en suffisamment pour que ça envoie, mais il y a aussi une histoire qui est bien développée. L’intrigue se tient jusqu’au bout. Comme quoi, un scénario un minimum travaillé aide toujours à rester dans le film. J’ai aussi beaucoup apprécié la dynamique énergique. Déjà par une bande originale rythmée avec notamment « How It’s Done » qui m’a donné la pêche. Le principal atout reste ce trio que j’ai adoré. Il y a une alchimie folle entre les trois actrices. Kristen Stewart est plus habituée au drame, mais elle s’adapte parfaitement ce nouveau style. Le franc parlé de son personnage fait des ravages. Elle prend quand même l’ascendant sur la débutante Ella Balinska et la timide Naomi Scott. Le tout supervisé par Elizabeth Banks qui est au four et au moulin. Le gros bémol est au niveau de certains effets spéciaux pas agréables. En même temps avec un budget plus que deux fois inférieur à son prédécesseur, on peut comprendre.

Bref les drôles de dames de CHARLIE’S ANGELS déménagent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.