Titre : LES PLUS BELLES ANNÉES D’UNE VIE

Année de Sortie : 2019

Genre :  Comédie dramatique / Romance

Nationalité : Français

Avis : Mauvais

On continue à enchainer les films nous venant de Cannes avec LES PLUS BELLES ANNÉES D’UNE VIE qui sera présenté hors-compétition.

Claude Lelouch, qu’on n’avait plus vu depuis l’échec de CHACUN SA VIE (2017), revient avec la suite de son plus grand succès UN HOMME ET UNE FEMME (1966) qui avait remporté la Palme d’or au Festival de Cannes 1966 ainsi que les Oscars du Meilleur film étranger et du Meilleur scénario. Ce film en avait déjà eu une première en 1986 avec UN HOMME ET UNE FEMME : VINGT ANS DÉJÀ.

Dans avec LES PLUS BELLES ANNÉES D’UNE VIE, on retrouve Anne (Anouk Aimée) qui reprend contact avec son ancien amour Jean-Louis (Jean-Louis Trintignant) alors que celui-ci est désormais dans une maison de retraite spécialisée.

Si un mot me venait en tête pour décrire ce que j’ai ressenti devant ce film, ça serait ennui. Je ne pense cependant pas du tout être le public ciblé. Cette comédie dramatique est une véritable ode au souvenir, plus de cinquante ans après la sortie de son ainé. N’ayant vu aucun des films précédents, et n’étant pas spécialement attaché à ces acteurs que ma génération n’a pas connus, cela ne m’a pas du tout parlé. Je regardais comme si j’étais extérieur à tout ce qui se passait. Je n’arrivais pas à me sentir concerner. J’avais même du mal à tenir ma concentration active avec un rythme extrêmement lent. Les dialogues tournent vite en rond à cause de la maladie de Jean-Louis. Les scènes passent et se répètent. Elles sont entrecoupées par des images des anciens films. Celles-ci illustrent bien l’histoire en donnant un peu de vie, mais ne sont à mon goût pas assez présentes. C’était les seuls moments que j’appréciais. Ayant eu au bout d’une heure l’impression d’avoir fait le tour du film, je suis même parti avant la fin, chose très rare. Honnêtement, je suis mal placé pour donner un avis objectif sur ce film. Je donne juste le point de vue de quelqu’un ne connaissant pas l’antériorité.

LES PLUS BELLES ANNÉES D’UNE VIE va surement faire des heureux dans ceux qui étaient fan d’UN HOMME ET UNE FEMME.