Ninjababy – Une nouvelle génération qui brise les codes

Ninjababy : Astronaute, garde forestière, dessinatrice… Rakel, 23 ans, a tous les projets du monde, sauf celui de devenir mère. Quand elle découvre qu’elle est enceinte de 6 mois suite à un coup d’un soir, c’est la cata ! C’est décidé : l’adoption est la seule solution. Apparaît alors Ninjababy, un personnage animé sorti de son carnet de notes, qui va faire de sa vie un enfer… 

Ninjababy | Wild Bunch Distribution
Ninjababy | Wild Bunch Distribution

Ninjababy

Note : 4.5 sur 5.

C’est une réalisation d’Yngvild Sve Flikke. Ninjababy est adapté du roman graphique Fallteknikkétait de l’animatrice, dessinatrice et illustratrice norvégienne Inga Sætre. Cette dernière a écrit le scénario avec Johan Fasting et la réalisatrice. Ce drame norvégien sort le 21 septembre 2022 en salle.

Traiter la grossesse

Le style nordique est toujours à part entier. À l’image de Tout le monde aime Jeanne sortie récemment, Ninjababy aussi sera hybride en ajoutant des touches d’animation.  

L’histoire de cette femme enceinte va être très forte alors qu’elle n’a pas envie d’avoir d’enfant. Rakel va être coincée dans cette condition et doit s’adapter. Parfois drôles, d’autres fois plus tristes, chaque passage a un sens et permet de faire évoluer le personnage. La légèreté permet de s’évader, mais les remises en question vont faire réfléchir profondément. Ninjababy va réveiller plein de choses. Tout est placé au bon endroit afin d’émulsionner le tout. La fin peu conventionnelle va nous ramener à la réalité. Tout n’est pas fleurs bleues, et petits oiseaux, des fois la vie est plus compliquée. Chaque être humain à sa vision de la vie.   

Ninjababy | Wild Bunch Distribution
Ninjababy | Wild Bunch Distribution

Un Message

Les passages d’animation sont primordiaux. Ils vont être à l’image du film en arrivant à être drôle mais aussi sérieux. Le bébé est symbolisé par ce petit ninja communicant avec sa mère. Avec ces échanges, elle fuit le réel. Le lien, qui se construit entre une mère et l’image d’un enfant qu’elle ne veut pas, est très fort émotionnellement. 

Kristine Kujath Thorp est fantastique. Cette femme est un beau symbole d’une jeunesse ne voulant pas forcément d’enfants et qui ne supporte plus que la société la pressionne. Les acteurs secondaires vont venir parfaitement illustrer le propos.   

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :