Menteur – L’original Québécois surpasse le remake français

Menteur :  Les tribulations d’un menteur compulsif qui se retrouve soudainement confronté aux conséquences de son comportement.

Menteur
Menteur


Menteur

Note : 3.5 sur 5.

C’est une réalisation d’Emile Gaudreault. On lui doit Père Fils Thérapie !, une comédie française qui était le remake de son film De père en flic. Menteur aussi a eu le droit à un remake français sorti en 2022.  Cette comédie québécoise est sortie en 2019.

A contrepied des contes pour enfants

On dit souvent que “c’était mieux avant” ou encore que “rien ne vaut l’original” cela va se prouver ici. Après avoir vu le naufrage de Menteur version française 2022, il était intéressant de se pencher sur la version québécoise 2019. Elle est sans conteste largement meilleure. Le topo est exactement le même, un homme disant trop de mensonges va dire celui de trop et ils vont tous devenir réalité malgré lui.   

À la différence de la comédie française, celle-ci va savoir développer son concept. On ne se contente pas de nous balancer brutalement l’idée puis de ne pas l’enrichir. Déjà, ce film va durer 20 minutes de plus. Cela lui permet d’étaler les choses et de plus les approfondir. Le cheminement qui conduit à cet événement, son déroulé et sa conclusion sont beaucoup plus logique. L’histoire étant plus travaillée, il est plus facile de le suivre jusqu’au bout sans s’ennuyer. On voit une véritable cohérence globale. Les zones d’ombre dans la version française ne sont pas du tout présentes dans la Québécoise.    

Menteur
Menteur

Des combats et du vide

Cela se ressent aussi sur la partie humoristique. Nous n’avons pas les insistances et les lourdeurs de celle de 2022. Ici, les mensonges et leurs conséquences vont être mieux introduits et distiller plus intelligemment. Aucun ne va être appuyé à en soûler le spectateur. De plus, il n’y a pas de linéarité dans l’humour proposé. Souvent, des éléments vont nous prendre un contre-pied et nous surprendre afin de relancer le rire. Ces petites touches sont très importantes, car ce sont elles qui permettent de s’amuser constamment.   

Le casting est vraiment performant. Louis-José Houde a un sens de la répartie excellent et maîtrise bien les émotions de son personnage. Que ce soit pour nous faire rire ou d’autres moments un peu plus sérieux, il les gère bien à chaque fois. Son duo avec Antoine Bertrand fonctionne plutôt bien. On aurait aimé voir ce dernier plus souvent, car à chaque fois qu’il est à l’écran, c’est une réussite. Ses belles performances dans Demain tout commence et Trois fois rien lui ont permis de se faire connaître du public Français. Par contre les autres éléments secondaires sont beaucoup plus en retrait par rapport à ces deux-là. On pense notamment à Anne-Elisabeth Bossé qui est un peu fade. Les mettre un peu plus en avant aurait pu ajouter une pointe de diversité qui aurait rendu cette comédie master class. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :