Firestarter – Un Stephen King loin d’être populaire

Firestarter : Depuis plus de dix ans, Andy et Vicky sont constamment entre deux déménagements pour échapper à une agence fédérale obscure qui cherche à capturer leur fille Charlie. En effet, celle-ci dispose d’une faculté extraordinaire de pyrokinésie dont l’agence aimerait se servir pour créer une arme de destruction massive… Andy a appris à sa fille à maîtriser sa colère ou sa douleur qui déclenchent son pouvoir. Mais Charlie a désormais 11 ans et elle a de plus en plus de mal à maîtriser ses émotions – et donc le déclenchement du feu. Lorsque l’agence découvre le lieu où elle et ses parents séjournent, un mystérieux agent est envoyé en mission pour traquer la famille et s’emparer de Charlie. Mais la jeune fille ne compte pas se laisser faire… 

Firestarter | Universal Pictures International
Firestarter | Universal Pictures International


Firestarter

Note : 3 sur 5.

 
C’est une réalisation de Keith Thomas (II) qui avait déjà fait le film horrifique The Vigil en 2020. Le scénario écrit par Scott Teems (Halloween Kills) est une adaptation du roman Charlie de Stephen King. Ce thriller fantastique américain est sortie le 1 juin 2022 en salle.

Issue d’un roman de Stephen King

Fan de capacité paranormale et de Stephen King, Firestarter va essayer de vous combler. Il suffit juste de plonger une jeune fille avec des pouvoirs incontrôlables dans un monde lui voulant du mal. Le scénario, comme souvent avec Stephen King, aura des airs de fantastique dans un contexte bien réaliste. Cela permet d’y croire. On ne reconnaît pas forcément le style de cet écrivain à succès. L’univers ne sera pas aussi sombre qu’il nous a habitués auparavant.   

Le centre de tout va être la capacité de cette jeune fille à mettre le feu. Cet élément est des plus destructeurs. Quand on prend en compte qu’elle n’arrive pas à le contenir, cela donne une grande tension. À n’importe quel moment, Charlie peut exploser. Une exploration du pouvoir bien construite, car on voit la façon dont elle veut l’apprivoiser et en devenir maître. Forcément, cela va donner l’occasion à des passages assez violents. Les dégâts du feu sont terribles à voir et Keith Thomas (II) ne s’en prive pas.   

Firestarter | Universal Pictures International
Firestarter | Universal Pictures International

Un casting qui en impose

Pour autant, Firestarter ne va pas se limiter à cela. La part de la famille va être très importante. Charlie entretient une relation particulière avec sa mère et son père. Elle va être particulièrement proche d’eux. Il est intéressant de voir leur rapport évoluer en même temps que ses pouvoirs. On verra donc l’amour aveugle de parents pour leur enfant et le sens du sacrifice. Dans ce cadre, les acteurs vont être géniaux. Que ce soit Zac Efron ou Sydney Lemmon. Il faut d’ailleurs dire que la jeune Ryan Kiera Armstrong est prometteuse.   

Le point faible va donc venir du scénario. Dommage pour une adaptation du grand Stephen King. Alors que les éléments émotionnels auraient pu suffire, on s’enfonce dans une histoire alambiquée. Nous sortir un organisme secret semble un peu inutile. Le développement de Firestarter se suffisait à lui-même. Cela va rajouter de la lourdeur. C’est symboliser par la fin totalement tirée par les cheveux.  

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :