Memento Mori – La force du regard d’un ex-détenu sur la société

Memento Mori : Depuis sa sortie de prison où il a passé 21 ans, PHILIPPE fait la manche à la gare de Wagesberg. Sous surveillance judiciaire, sa liberté ne tient qu’à la condition de son comportement irréprochable. Quand ANNA, une jeune activiste en cavale, lui demande de l’héberger, son quotidien bien réglé va être bouleversé par les échos de son passé. 

Memento Mori | Septième Factory
Memento Mori | Septième Factory

Memento Mori

Note : 4.5 sur 5.

C’est une réalisation de Jean Heches, Il a écrit le scénario avec l’acteur principal Philippe Larcher, et Nancy de Meritens. Ce drame français est sorti 18 mai 2022 en salle.

Un homme véritable derrière la fiction

Pour faire un grand film, il faut parfois un petit truc qui fait toute la différence. Cette fois-ci, cela sera un homme et son histoire. Attention, ce n’est pas n’importe lequel. On va suivre Philippe qui vient de sortir d’une peine de 20 ans de prison. L’acteur et le personnage ont le même passé en commun, ce qui est troublant. En effet, à vingt ans, en situation précaire et sous l’emprise de l’alcool, il commet un triple homicide sur des camarades de beuverie puis est condamné à 30 ans de détention. 

Vous l’aurez compris, la grande force de Memento Mori est donc le protagoniste principal. Il est tout simplement étonnant. Son franc-parler fait des ravages. Ses réflexions sont remplies d’une vérité simple mais percutante. Sa manière de les faire aura un effet comique énorme. Non pas qu’on se moque de ses propos, mais leur naturel est tellement déconcertant que le rire est la première réponse.   

Memento Mori | Septième Factory
Memento Mori | Septième Factory

Un point de vu percutant sur le monde qui l’entoure

C’est véritablement le vécu de Philippe Larcher qui a forgé le personnage et le film tout simplement. Pour son premier rôle au cinéma, celui qui s’était pris pour le 7eme art en prison, va nous éblouir. Son style à l’ancienne rappel la période qu’il affectionne tant, les films et les acteurs français des années 1930 à 1960. Tout du long Philippe Larcher va être le patron. Rien que pour lui ce film mérite la standing ovation. 

Il ne faut cependant pas oublier que Memento Mori contient aussi une histoire. Le scénario va être critique envers la société en se penchant sur une militante dans le développement durable. Elle va soulever des points pertinents. Ruby Minard est d’ailleurs convaincante. Sa quête au sein de ce groupuscule va bien occuper. Le rythme est soutenu. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :