On sourit pour la photo | UGC Distribution
0 4 minutes 6 mois

On sourit pour la photo : Thierry passe ses journées à classer ses photos de famille, persuadé que le meilleur est derrière lui. Lorsque Claire, sa femme, lui annonce qu’elle le quitte, Thierry, dévasté, lui propose de refaire « Grèce 98 », leurs meilleures vacances en famille. Officiellement, il veut passer une dernière semaine avec leurs enfants avant de leur annoncer la séparation. Officieusement, il espère reconquérir sa femme ! En tentant de raviver la flamme de son couple, Thierry va mettre le feu à sa famille… 

On sourit pour la photo | UGC Distribution
On sourit pour la photo | UGC Distribution

On sourit pour la photo

Note : 3.5 sur 5.

C’est le premier long métrage de François Uzan qui avait été scénariste sur les séries Netflix Lupin et Family Business. On sourit pour la photo a fait partie de la Sélection Officielle de l’Alpe d’Huez 2021 et y a remporté le Prix spécial du jury. Cette comédie française est sorti le 11 mai 2022 en salle.

Des débuts laborieux

Il n’est jamais bon de vivre dans le passé même. Pour cette comédie, à la différence d’un drame où on aurait pleuré sur ça, ici, on va plutôt en rigoler. Le scénario simpliste sera à l’image d’On sourit pour la photo qui est dans la tradition des comédies françaises sans prise de tête. Essayer de reproduire les mêmes vacances qu’il y a 10 ans ce n’est pas de tout repos. 

On peut même dire que le film démarre plutôt mal. Cette option de cet homme, au départ rigolote, commence à devenir un peu malaisante. Il est tellement obsédé à part cela que ça en devient gênant même dans sa manière de jouer. Le côté drôle disparaît et c’est embarrassant. Dommage parce que le concept en soi est bien pensé, mais il est peut-être exploité trop au pied de la lettre. Heureusement, il y a quelques passages assez drôles qui vont réussir à maintenir à flot. Pour aller mieux il faudrait être un peu patient et que cette comédie se détache de cette première impression en se développant autrement. 

On sourit pour la photo | UGC Distribution
On sourit pour la photo | UGC Distribution

Heureusement que le rire arrive enfin

Miracle, la seconde partie sera une très grande réussite. On sort de l’obsession de tout reproduire à la lettre et on se laisse enfin aller. Les bases étaient présentes pour avoir une comédie réussite, et c’est donc un plaisir de voir qu’elle s’exécute. Les rires se multiplient, ils sont de plus en plus soutenus. Alors certes, il y a encore, quelque temps, morts, mais ils se font très rares. La fin va même être un peu plus sentimental ce qui passe assez bien. C’est fou comment en quelques minutes, on passe du jour à la nuit. 

Le casting souffle le chaud et le froid. Jacques Gamblin n’est pas des plus convaincants, ce qui est tout le contraire de Pascale Arbillot. Pour leur enfant, ce sera l’inverse, Pablo Pauly va bien amuser dans la peau du fils, alors qu’Agnès Hurstel n’est pas renversante. Bien qu’il soit secondaire, Ludovik assure dans la peau du fiancé.   

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire