Cœurs vaillants – Une thématique forte exploitée de manière quelconque

COEURS VAILLANTS retrace l’odyssée de 6 enfants juifs cachés pendant la guerre, partis trouver refuge là où personne ne pense à aller les chercher… dans le château et le parc du domaine de Chambord, au milieu des œuvres d’art cachées du Louvre. A cœur vaillant rien d’impossible… 

Cœurs vaillants | Bac Films
Cœurs vaillants | Bac Films

Cœurs vaillants

Note : 2 sur 5.

C’est une réalisation de Mona Achache qui retrouve Camille Cottin, neuf ans après Les Gazelles. L’idée du scénario lui est venue car sa grand-mère avait été une enfant cachée pendant la guerre. Elle a écrit le scénario avec Valérie Zenatti (La Mélodie), Jean Cottin (En Solitaire) et Christophe Offenstein (Comment c’est loin). Ce drame historique français est sorti le 11 mai 2022 en salle.

Un nouveau film sur la Seconde Guerre mondiale qui va tomber dans la masse

Le temps passe, mais les exactions commises par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale sont toujours des plaies douloureuses. De nombreux films au cinéma en parlent et Cœurs vaillants va en faire partie. Cette fois, on se penchera sur des jeunes qui vont fuir la France occupée pour la partie libre. Cette quête va prendre un tout autre tournant quand les nazis vont vouloir mettre leur nez dans les œuvres d’art du château de Chambord. C’est alors que les personnages adultes inspirés par des figures de Résistant comme Rose Valland, vont prendre toute leur importance. 

Il n’est pas facile de se démarquer de la masse quand déjà tout a été raconté. Les chefs-d’œuvre sont si nombreux sur cette thématique que malheureusement, essayait de rajouter une couche peut-être très compliquée. C’est dans cela que va tomber ce drame. Malgré lui, les comparaisons se feront naturellement avec ses prédécesseurs. Cela ne lui rend pas service. Même s’il n’est pas mauvais, il est quelconque. Un terme difficile à la vue de la thématique douloureuse, mais qui le symbolise pourtant. Le côté émotionnel aura du mal à exister. On a souvent l’impression de faire du surplace.   

Cœurs vaillants | Bac Films
Cœurs vaillants | Bac Films

A part le casting rien ne va

Cela n’est pas aidé par un traitement des personnages loin d’être irréprochable. En effet ceux-ci sont beaucoup trop nombreux et cela fait qu’il n’y aura pas de bon développement. Aucun des adolescents ne va ressortir et leurs souvenirs seront oubliables. La relation entre eux et l’adulte ne va pas non plus être renversante. En somme, c’est difficile. Pour ne rien arranger quelques personnages secondaires vont être assez caricatural et ne vont pas créer une ambiance dramatique sérieuse. 

Heureusement que les acteurs ne sont pas mauvais sinon ça aurait pu être une catastrophe. Camille Cottin montre sa capacité à faire du drame. Chose qu’elle avait montré de bien belle manière dans Mon légionnaire l’an dernier. Du côté des enfants, c’est Maé Roudet-Rubens qui se distingue le plus. Pour son premier film, cela laisse présager un destin prometteur.  

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :