Doctor Strange in the Multiverse of Madness – Sam Raimi transcende le MCU

Doctor Strange in the Multiverse of Madness : Dans ce nouveau film Marvel Studios, l’univers cinématographique Marvel déverrouille et repousse les limites du multivers encore plus loin. Voyagez dans l’inconnu avec Doctor Strange, qui avec l’aide d’anciens et de nouveaux alliés mystiques, traverse les réalités hallucinantes et dangereuses du multivers pour affronter un nouvel adversaire mystérieux.

Doctor Strange in the Multiverse of Madness - Marvel Studios
Doctor Strange in the Multiverse of Madness – Marvel Studios

Doctor Strange in the Multiverse of Madness

Note : 4.5 sur 5.

C’est une réalisation de Sam Raimi pour le personnage créé par le dessinateur Steve Ditko et le scénariste Stan Lee en 1963. Il reprend le flambeau de Scott Derrickson qui avait laissé le projet suite à un différend créatif. Ce film d’action fantastique américain est sorti le 4 mai 2022 en salle.

On explore les possibilité du multivers

Quelques mois après Spider-Man: No Way Home qui avait été un phénomène absolu, le MCU est de retour. Cette fois, c’est pour le second film solo consacré au Doctor Strange. L’univers connecté Marvel est de plus en plus riche. Forcément, afin de mieux comprendre les enjeux, il est préférable d’avoir des connaissances sur les films et séries Marvel. Pour ce 28e film de l’univers cinématographique Marvel et le 5e de la phase IV, il est préférable d’avoir vu EndGame, mais aussi Spider-Man: No Way Home ainsi que les séries WandaVision et Loki. Alors attention si vous n’avez pas vu tout cela, vous ne serez pas perdu, mais cependant, il est important de noter que vous n’allez peut-être pas profiter pleinement de toutes les capacités de ce film. Qu’on se le dise Marvel à frapper un très gros coup.   

Il est souvent reproché au MCU d’avoir des films stéréotypés se ressemblant trop. C’est un reproche qu’on ne pourra pas faire à Doctor Strange in the Multiverse of Madness. En effet, on note la pâte Sam Raimi. Le réalisateur qui nous avait déjà concocté la première saga Spider-Man de 2002 à 2007, reprends un malin plaisir à s’occuper de l’univers Marvel. Sa réalisation est pleine de caractère. Pour ceux qui ne supportent pas l’humour parfois mal dosé dans cette franchise, cette fois-ci cela ne va pas être le cas. Au début, il y a quelques points d’humour bien senti, mais plus le film va progresser plus le ton va être sérieux.

Il y a véritablement une atmosphère mystique qui s’installe au fur et à mesure que l’on découvre le multivers. Le cadrage et la photographie vont tendre jusqu’au style horrifique. Entre le dynamisme marqué de certaines séquences, et une image sombre, c’est une expérience nouvelle pour Marvel le plus sombre. Tout cela sans compter un certain degré de violence dans les affrontements. Pour notre plus grand plaisir, la bande originale est aussi magistrale. Tout cela fait qu’on est très facilement envoûté par le contenu proposé. 

Doctor Strange in the Multiverse of Madness - Marvel Studios
Doctor Strange in the Multiverse of Madness – Marvel Studios

De grosses surprises et un contenu prenant

Il est difficile de s’ennuyer durant ce film. Il n’y a pas de temps mort. L’histoire va être très intéressante en explorant la psychologie de différents personnages-clés de l’univers Marvel. Sans surprise, sont mis en avant le Docteur Strange et Wanda. Il est donc intéressant de voir comment leur mal-être va être exploité pour créer l’intrigue. En plus de cette trame où deux figurent fort se confrontent, on a aussi beaucoup de diversité. Déjà avec l’arrivée de nouveaux personnages comme America Chavez et d’autres surprises. Puis grâce au potentiel infini du multivers. Celui-ci va nous permettre d’explorer des contrées aussi mystérieuses que dangereuses. On sent un énorme travail pour avoir donné vie à ses différentes versions de la Terre. Tout cela en restant très simple de compréhension. Il manquera peut-être uniquement un final de grande intensité. Celui proposé est fort, mais pas aussi grandiose qu’on aurait aimé.

Encore une fois Benedict Cumberbatch excelle dans ce rôle. Plus les films passent plus son personnage prend du volume. À savoir que c’est son sixième après Doctor Strange, Thor : Ragnarok, Avengers : Infinity War, Avengers: Endgame et Spider-Man: No Way Home. Elizabeth Olsen est tout aussi exceptionnel. Elle nous offre plusieurs passages déchirants. Ce n’est pas toujours que le MCU permet d’avoir des émotions fortes concernant des histoires personnelles des personnages. C’est donc d’autant plus une satisfaction que ces deux acteurs soient pleinement exploités. On ne peut qu’être ravi de revoir Chiwetel Ejiofor, Benedict Wong et Rachel McAdams. La grande révélation est Xochitl Gomez. La jeune Américaine d’origine mexicaine représente sûrement le futur du MCU.     

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :