La Revanche des Crevettes Pailletées – Une suite qui surpasse son ainé

La Revanche des Crevettes Pailletées : Alors qu’elles sont en route pour les Gay Games de Tokyo, les Crevettes Pailletées ratent leur correspondance et se retrouvent coincées au fin fond de la Russie, dans une région particulièrement homophobe…  

La Revanche des Crevettes Pailletées | Universal Pictures International France
La Revanche des Crevettes Pailletées | Universal Pictures International France

La Revanche des Crevettes Pailletées

Note : 4 sur 5.

C’est de nouveau Cédric Le Gallo, Maxime Govare à la réalisation. Romain Choay a écrit le scénario avec eux. La Revanche des Crevettes Pailletées a été dans la sélection du Festival International du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez 2022. Cette comédie dramatique française est sortie le 13 avril 2022 en salle.

Un retour qui gagne en qualité

Trois ans après le premier volet, les Crevettes pailletées reviennent dans les piscines pour les Gay Games de Tokyo. Cette fois, malheureusement, ce sera sans le personnage d’Alban Lenoir décédé dans le premier volet. Son absence a d’ailleurs beaucoup d’incidence sur l’équipe. Un passage transitoire par la Russie va mettre l’équipe dans une situation assez délicate. Comment va réagir cette équipe de water-polo LGBT dans un pays où l’homophobie est importante ? 

En matière d’état d’esprit, on peut dire qu’on est dans la continuité du premier. Les fans vont sûrement s’y retrouver. Cependant, on a l’impression que le cru a mûrie. Le message politique est toujours présent mais mieux distillé. Alors que le prédécesseur avait tendance à souvent partir dans l’exagération, celui-ci se veut plus pragmatique. Passer en la Russie n’est pas un hasard, car cela va permettre de s’attaquer à certaines thématiques clés. C’est une lutte pour l’égalité entre tous qui est mise en avant. Le choix d’avoir placé le personnage de Sélim donne un plus. De manière bien faite, La Revanche des Crevettes Pailletées va aborder ce sujet délicat des gens ayant peur d’assumer leur sexualité à cause de la pression sociale. À noter toutefois que le côté homophobe de la Russie est peut-être poussé un poil trop loin par moments. 

La Revanche des Crevettes Pailletées | Universal Pictures International France
La Revanche des Crevettes Pailletées | Universal Pictures International France

De la bonne humeur et des revendications au programme

Il est vrai cependant que ça va aussi contribuer à l’humour de cette comédie. C’est simple, on rigole énormément. Pour autant, ça ne va pas nuire aux messages de fond qui reste toujours clair. Les situations cocasses sont nombreuses et hilarantes. Il faut dire que ça commence à devenir la zizanie parmi les coéquipiers. Les secrets qu’il y a au sein de cette équipe vont exploser et cela va tout chambouler. C’est donc en bonne partie leur engueulade qui provoque les rires Tout ça sans compter les incompréhensions autour de Sélim. La construction apporte une véritable dynamique et on ne s’ennuie pas. En effet, la course pour se sauver de l’enfer russe est prenante. 

Le casting va véritablement nous régaler. On sent une belle cohésion entre tous. Que ce soit David Baiot, Romain Lancry ou encore Roland Menou, c’est toujours un plaisir de les voir. Même si Michaël Abiteboul est moins présent, il a un bon apport. Tout comme l’inamovible Nicolas Gob. De plus, l’arrivée de Bilal El Atreby dans la peau de Sélim, va apporter beaucoup de vigueur. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :