Battle Royale – Le classique japonais ayant inspiré Squid Game

Battle Royale : Dans un avenir proche, les élèves de la classe B de 3ème du collège Shiroiwa ont été amenés sur une île déserte par une armée mystérieuse. Un adulte surgit tout à coup devant eux : leur ancien professeur Kitano. Il leur annonce qu’ils vont participer à un jeu de massacre dont la règle consiste à s’entretuer. Seul le dernier des survivants pourra regagner son foyer.

Battle Royale
Battle Royale

Battle Royale

Note : 4.5 sur 5.

Ce fut la dernière réalisation de Kinji Fukasaku. Le Japonais est mort lors du tournage du second volet Battle Royale II – Requiem. Cette suite, contrairement à son ainé, a été très mal accueilli par le public. Pour écrire le roman, Kenta Fukasaku a adapté librement le roman de Koshun Takami, best-seller au Japon. Ce film d’action japonais, sorti le 21 novembre 2001 en salle, est disponible sur l’abonnement FILMOTV.

Le Japon précurseur d’un style ravageur

Bien avant Hunger Games ou encore Squid Game les Japonais avaient déjà imaginé se massacrer entre eux. Une classe lâchée sur une île qui n’a qu’un seul but, le dernier survivant gagne le droit de rentrer chez lui. Cette dystopie propose un avenir sombre pour la jeunesse, mais malheureusement pour eux, on va s’en régaler. Qui n’a jamais rêvé de voir des gens s’entre-tuer gratuitement et bien entendu que cela reste de la fiction. 

Nous avons donc un petit plaisir coupable à regarder ce genre de film où la violence est le maître-mot. Le sang va couler à flots. Il ne se passe pas cinq minutes sans qu’il y ait un mort à partir du moment où le jeu est lancé. Celui-ci va d’ailleurs démarrer assez rapidement ce qui est agréable. Le scénario est simple, efficace et largement suffisant. Ce que l’on veut maintenant, c’est de la violence et on va être servi. Les meurtres vont s’enchaîner avec des petites particularités que ce soit du poison, des armes à feu ou encore des couteaux. Il en faut pour tous les goûts et cela apporte une certaine diversité. 

Battle Royale
Battle Royale

Au delà du sang, le message politique est présent

Au-delà de l’aspect malsain de voir des jeunes s’entre-tuer, il y a un véritable message derrière tout cela. On peut l’interpréter comme une critique de toujours vouloir mettre l’autoritarisme en avant, pensant que cela règle tous les problèmes. Pousser à l’extrême, ce concept donne des adultes pensant qu’en se faisant massacrer des adolescents entre eux, cela donnera un exemple à la jeunesse. Au-delà du sang, il y a quand même une volonté du réalisateur d’apporter autre chose. Plusieurs passages sont poétiques avec une superbe bande originale. Les messages laissés par les adolescents donnent une empathie avec ceux qui sont morts. 

La bonne surprise vient du fait que malgré un casting très élargi, chaque acteur arrive à nous sortir un bon résultat. Il n’y a pas d’exagération et tout est correct. On est vraiment bien immergé dans cette Battle Royale. Les histoires de quelques protagonistes sont bien appuyées avec des flash-back courts mais efficaces. De plus, les interactions sociales sont travaillées pour donner du suspense et un véritable intérêt à cet affrontement. Malheureusement, quand on regardera vraiment de plus près, il reste quelques approximations sur la fin. On a pris tellement de plaisir, que nous n’en voulons pas à ce film d’avoir une conclusion rapide. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :