Black Crab – Noomi Rapace mène une dystopie Suédoise divertissante sur Netflix

Black Crab : Dans un futur apocalyptique, une soldate doit traverser une mer gelée dans le cadre d’une mission secrète désespérée qui pourrait arrêter la guerre civile dans son pays. 

Black Crab | Netflix
Black Crab | Netflix

Black Crab

Note : 3 sur 5.

C’est une réalisation de Adam Berg. Pour écrire le scénario avec Pelle Rådström, ils ont adapté l’œuvre de Jerker Virdborg. Ce thriller suédois est disponible depuis le 18 mars 2022 sur Netflix.

Une bonne idée mais pas assez travaillée

Après The Weekend Away voici un second film ayant trusté le top 1 Netflix et dont on ne s’attendait pas. Cette fois-ci, direction les pays nordiques pour une dystopie. Plongé dans une guerre, ou une guerre civile, cela reste vague, le pays est plongé dans le chaos. Un groupe d’aventuriers va devoir traverser un lac glacé, une pensée pour Liam Neeson, afin de livrer une arme qui fera pencher l’affrontement. Une histoire qui est pas mal pensée, on peut reconnaître ça. 

Par contre la manière dont elle est exploitée est assez catastrophique. À aucun moment, il nous explique pourquoi il y a cet affrontement. Au départ, on nous parle d’une guerre civile, mais ensuite, rapidement, on voit des militaires s’affronter, donc on se doute bien que ce ne soit pas ça. Malheureusement, rien ne va être expliqué. Ce qui est quand même assez dérangeant, car c’est le cœur de Black Crab. Les différents protagonistes ne sont absolument pas travaillés et ceux qu’il rencontre aussi. En réalité, ce film est comme une coquille, mais quand on essaie de chercher pour avoir plus de substance, c’est totalement vide. 

Black Crab | Netflix
Black Crab | Netflix

Heureusement l’action et Noomi Rapace assurent

Après, il faut reconnaître qu’en soit le dérouler est pas mal du tout. Mettons de côté que cela n’a aucun sens et on peut réussir à profiter un peu. Déjà, car la photographie est vraiment sublime. Il y a beaucoup de jeux avec la lumière la glace et c’est un rendu vraiment de bonne mesure. Ensuite, parce qu’on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer. Ça bouge tout le temps. Que ce soient les parties où il faut traverser la glace ou celle où il y a beaucoup plus d’actions, c’est toujours bien fait. C’est cela le plus rageant. Avoir une substance vraiment bien travaillée, mais que derrière, ça s’effondre totalement quand on essaie d’avoir un sens. 

En ce qui s’agit de Noomi Rapace, elle est vraiment bien. L’actrice suédoise assure dans toutes ses scènes et on croit au peu de chose que l’on sait sur elle. Un retour au pays réussit pour l’actrice connue désormais intentionnellement. Comme quoi on peut faire une belle performance même si notre personnage est mal écrit. En revanche, ses compères sont assez anecdotiques par leur transparence. En gros, ce film est un dilemme entre verre à moitié plein ou verre à moitié vide. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :