Qu’est-ce qu’on a tous fait au Bon Dieu ? – La famille Verneuil revient nous régaler

Qu’est-ce qu’on a tous fait au Bon Dieu ? : Ce sont bientôt les 40 ans de mariage de Claude et Marie Verneuil. Pour cette occasion, leurs quatre filles décident d’organiser une grande fête surprise dans la maison familiale de Chinon et d’y inviter les parents de chacun des gendres, pour quelques jours. Claude et Marie vont devoir accueillir sous leur toit les parents de Rachid, David, Chao et Charles : ce séjour « familial » s’annonce mouvementer. 

Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu ? | UGC Distribution
Qu’est-ce qu’on a tous fait au Bon Dieu ? | UGC Distribution

Qu’est-ce qu’on a tous fait au Bon Dieu ?

Note : 4 sur 5.

C’est une réalisation de Philippe de Chauveron. Qu’est ce qu’on a tous fait au Bon Dieu ? est la suite de Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? (2014) et Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? (2019). Il a de nouveau écrit le scénario avec Guy Laurent. Cette comédie française est disponible le 6 avril 2022 en salle.

Notre famille préféré repart à l’attaque du Box-Office

Après le succès des précédents films voici que le volume 3 de la saga Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? est désormais dans nos salles. Cette comédie, sortie en 2014, se moquait du racisme et par la même occasion du communautarisme, ne fait pas l’unanimité, mais reste tout de même une des comédies françaises les plus populaires. Cette fois, le père Verneuil va devoir supporter toutes ses belles-familles venant de différents horizons et se réunissant chez lui. Pour un homme qui ne supporte pas l’exotisme, la tâche va être assez rude.

La grande question de cette comédie et est-ce qu’elle allait réussir à se renouveler. Le premier opus était frais aux ont abordé des thèmes souvent tabous dans la comédie et le faisant bien. Le second était agréable, mais il manquait quelque chose tout de même. Cela paraissait impossible à cette franchise de se renouveler. Pourtant, le défi a été brillamment relevé. Ramener les parents de ses gendres entraîne de nouveaux personnages dans la danse est donc forcément un vent de fraîcheur. C’était le point indispensable pour ne pas s’ennuyer durant 1h40. Alors certes, il va y avoir le petit ajout de trop avec Helmut, mais ça reste un détail. 

Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu ? | UGC Distribution
Qu’est-ce qu’on a tous fait au Bon Dieu ? | UGC Distribution

La comédie joue sur ses classiques efficaces et arrive à inover

Effectivement, qu’est-ce qu’on rigole durant cette comédie. Alors ceux qui n’ont pas aimé les deux, je pense passer votre chemin. Pour le reste, foncez. L’humour est toujours aussi efficace. Les thèmes les mêmes, mais les blagues se renouvellent assez pour engendrer de nouveau fou rire. Les gendres vont être bien utilisés et notamment le conflit entre David et Rachid. On sent à travers des références claires que cette comédie se mouille un peu plus qu’à l’accoutumer. Le Jésus noir en est sûrement la symbolique. Cette fois, la part belle sera laissée assez demoiselle qui n’avait pas autant de place auparavant. Une volonté qui est la bienvenue, car justement, ça va rajouter de la richesse. 

En matière de casting, il n’y a pas véritablement de surprise à part Alice David qui va prendre la place de Julia Piaton dans le rôle d’Odile. Se régale autant avec Christian Clavier, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau et Noom Diawara. Quant à Chantal Lauby, elle va être resplendissante accompagnée de ses filles jouées toujours à part Frédérique Bel, Émilie Caen et Élodie Fontan. C’est toujours un plaisir de retrouver de Pascal Nzonzi dans la peau d’André Koffi. Pour les parents des différents gendres, ce sont des valeurs sûres qui vont être prises aller à l’image de Farida Ouchani, Abbes Zahmani, et Daniel Russo. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :