En même temps – Les créateurs de Groland torpille la politique avec Jonathan Cohen et Vincent Macaigne

En même temps : A la veille d’un vote pour entériner la construction d’un parc de loisirs à la place d’une forêt primaire, un maire de droite décomplexée essaye de corrompre son confrère écologiste. Mais ils se font piéger par un groupe de jeunes activistes féministes qui réussit à les coller ensemble. Une folle nuit commence alors pour les deux hommes, unis contre leur gré.  

En même temps | Ad Vitam
En même temps | Ad Vitam

En même temps

Note : 3.5 sur 5.

C’est une réalisation des deux compères du Groland, Gustave Kervern et  Benoît Delépine. Pour leur onzième film ensemble, ils ont encore écrit le scénario ensemble. Cette comédie française est disponible le 6 avril 2022 en salle.

La politique en ligne de mire avec cette satire

En pleine campagne présidentielle, c’est une critique de la politique que va nous offrir En même temps. Deux élus que tout oppose, un écologiste et un libéral, vont se retrouver dans le même embarras. Une histoire qui fait sourire et qui aura l’avantage de dénoncer plein de choses n’allant pas dans notre système. 

L’aspect satirique de cette comédie est extrêmement bien fait. Cela va être sa grande force. Il y aura une attaque frontale contre la droite, entre sa façade hypocrite vis-à-vis de l’écologie et une inhumanité certaine. Cette branche politique en prend un coup. Les écolos ne vont pas être épargnés. Même si c’est plus tendre, on sent des petits pics sur le fait que les idées ne soient pas assez assumées. Au-delà du pur politique, il va y avoir d’autres aspects sociétaux dénoncés comme le racisme ou le machisme. C’est toujours très bien dosé et pertinent. Il y a beaucoup de références et c’est donc un plaisir d’essayer de toutes les décrypter. En plus de cela, il y aura un certain nombre de fous rires. 

En même temps | Ad Vitam
En même temps | Ad Vitam

Un duo Cohen/Macaigne en pleine forme

Le point faible va venir des transitions. Le concept, de coller ces deux politiques ensemble, fait rire au début, mais ça ne continue pas sur la durée. Donc, quand il y aura des moments de transition entre deux satires, on sent un plat. Même si la comédie arrive toujours à rebondir, c’est quand même assez laborieux par moments. Il aurait peut-être fallu moins insister sur le fait qu’il soit collé ensemble, car ce n’est pas le meilleur des running gag. Heureusement que le reste est vraiment très drôle et ces moments plus faibles vont être compensés. 

C’est aussi grâce à un casting vraiment excellent. Jonathan Cohen et Vincent Macaigne vont très bien ensemble. Le premier dans le politicard de droite éclate par sa manière de balancer des saloperies avec le sourire. L’autre a un jeu feutré comme il sait faire habituellement, et par moments, il monte superbement dans les tours. C’est tout un art. Le casting secondaire sera plus discret même si on remarque India Hair. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :