Deux sous d’espoir – Un classique du cinéma italien Palme d’or en 1952

Deux sous d’espoir : Antonio, modeste ouvrier, rentre dans son village après son service militaire. La première joie du retour passée, il lui faut affronter les exigences de la vie : sa mère et ses deux jeunes sœurs sont à sa charge. Pour les nourrir et pouvoir épouser Carmela, Antonio se fait tour à tour sacristain, afficheur, laboureur, donneur de sang… Son amour pour Carmela lui donne tous les courages, mais s’il se rit de tout, la chance, elle, ne se décide pas à lui sourire. 

Deux sous d'espoir | Les Films du Camelia
Deux sous d’espoir | Les Films du Camelia

Deux sous d’espoir

Note : 4 sur 5.

C’est une réalisation de feu Renato CastellaniI. Il a écrit le scénario avec Titina De Filippo.  Deux sous d’espoir a reçu la Palme d’or au Festival de Cannes 1952Ce drame romantique italien est sorti au cinéma en 1952 et ressort le 30 mars 2022 en salle.

Le grand cinéma Italien se redécouvre en 2022

Il est temps de se pencher sur le cinéma italien des années 30 qui est méconnu en France. Il faut aimer le noir et blanc. Contrairement au film moderne qui choisit volontairement cette esthétique, dans les années 40, c’était obligatoire à cause de la limitation technologique des caméras. C’est donc parti pour découvrir un film qui était un classique de l’autre côté des Alpes et qui n’a jamais eu le succès qu’ils auraient mérité chez nous, malgré sa Palme d’Or au festival de Cannes. 

L’histoire d’amour, des plus classiques, ne va pas être ce qui va donner tout ce charme à ce film. Elle sera cependant la base de grandes choses. Un petit village en Italie la plus précisément au sud et deux amoureux prit dans la tradition. Il est d’ailleurs intéressant de voir comment le cinéma, avec les années qui ont passé, se révèle être un témoin historique d’une situation à un moment donné. C’est en quelque sorte un voyage dans le passé que l’on fait durant cette séance grâce à une comédie enjouée. 

Deux sous d'espoir | Les Films du Camelia
Deux sous d’espoir | Les Films du Camelia

Par un style énergique et des acteurs de caractère

En effet malgré les différents rotors qui vont t’arriver durant ce film, le ton elle va toujours apporter une certaine légèreté. L’exagération dans le langage italien va prendre tout son sens et apporter une dose de vie considérable. Que ce soit le langage avec les mains ou les expressions fracassantes, on ne va pas s’ennuyer. Le réalisateur reprend donc parfaitement les codes de fond pour les transcender afin de parler à tout le monde. Il y a un plaisir de voir se dérouler qui est à la fois riche et dynamique. Même si on s’y attend, les rebondissements arrivent toujours à nous captiver. 

Il faut dire que les deux acteurs principaux vont véritablement nous régaler. Vincenzo Musolino est le symbole du bellâtre italien même si en parallèle, il a un romantisme et un amour qu’ils sont beaux à voir. Maria Fiore quand elle sera là plusieurs symboles de la femme aimante d’un homme, mais sans le vouloir ne lui facilitait pas la tâche. La romance est compliquée pour ces deux acteurs nous sortant le grand jeu. Rien n’est facile et pourtant, ils ne se laissent pas abattre et continuent leur amour. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :