Trois fois rien – Quand l’argent du loto fait tourner la tête de trois SDF

Trois fois rien : Brindille, Casquette et La Flèche vivent comme ils peuvent, au jour le jour, dans le bois de Vincennes. Mais leur situation précaire devrait changer du tout au tout le jour où ils gagnent au Loto. Encore faut-il pouvoir encaisser l’argent, car sans domicile, pas de carte d’identité à jour et sans compte bancaire, pas de paiement !

Trois fois rien | Le Pacte
Trois fois rien | Le Pacte

Trois fois rien

Note : 4 sur 5.

C’est une réalisation de Nadège Loiseau qui avait fait récemment la série Netfli Christmas Flow. Elle a écrit le scénario avec Niels Rahou. Trois fois rien a été dans la sélection du Festival International du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez 2022. Ce documentaire français est disponible le 16 mars 2022 en salle.

Un ticket gagnant va tout changer

Gagner au loto rend fou tout le monde et il faut croire que les SDF aussi. C’est de ce postulat de départ que va partir film. La mise en introduction est assez rapide et la victoire vient rapidement. Ce qui va nous intéresser n’est pas leur vie dans la rue, mais comment ils font pour gérer leur argent. Bien entendu, cela va entraîner des situations cocasses et d’autres un peu plus tristes.   

Nous n’avons pas affaire ici à une simple comédie. On peut même dire que c’est un film social. À travers les trois protagonistes, la réalisatrice va observer le comportement de chacun. Il y aura celui qui veut profiter de cet argent pour grandir et résoudre ses problèmes. Il est censé être le profil idéal, mais comme tout à chacun, sa quête d’objectifs va l’aveugler. Ensuite, nous aurons le jeune qui est le symbole de beaucoup de gagnants n’arrivant pas à gérer convenablement leur argent. Il brûle la chandelle par les deux bouts. Enfin, celui qui n’arrive pas à sortir de sa condition d’homme de la rue. Est-ce sa volonté ou parce que c’est la société qu’il a formatée comme cela ? Il y a des vrais axes de pensée quand on lit le film. C’est très intéressant de voir tous ces comportements. Et surtout cela va entraîner des scènes extrêmement émouvantes. On s’attache au personnage donc forcément quand il se passe quelque chose, on le ressent.   

Trois fois rien | Le Pacte
Trois fois rien | Le Pacte

J’aime cet article de Trois fois rien

Et ces trois SDF vont devoir réapprendre à vivre

N’oublions pas tout le même que nous sommes aussi dans une comédie. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on va vraiment beaucoup rigoler. Ces trois profils sont assez atypiques et fonctionnent très bien ensemble. Ils vont sans arrêt se tirer des petits pics et nous faire mourir de rire. Les situations cocasses vont s’enchaîner pendant un bon moment. Même si la seconde partie du film est un peu plus réfléchie et consciente, le début sera vraiment consacré à se fendre la poire. Heureusement, même si c’est un peu plus sérieux par la suite, on continue de rigoler de temps en temps et ça fait du bien.   

Le casting est excellent. Ces trois compères se complètent parfaitement. Pour la petite anecdote, Antoine Bertrand, Côme Levin et Philippe Rebbot avaient déjà tourné sous la direction de Nadège Loiseau dans Le Petit locataire. Il se détache tous par leur style. Le charisme de Philippe Rebbot toujours aussi présent, Antoine Bernard nous régale avec l’accent québécois et Côme Levin garde sa folie depuis Radiostars. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :