Les Meilleures – L’amour périlleux entre deux femmes quartier populaire

Les Meilleures : Sur un mur de mon quartier, on a tagué : Le premier qui tombe amoureux a perdu. C’est vrai. Parce qu’après, tout le monde parle sur toi et t’es à la merci. J’ai perdu. Je suis amoureuse d’une fille, je ne sais pas quoi faire… 

Les Meilleures | Le Pacte
Les Meilleures | Le Pacte

Les Meilleures

Note : 3.5 sur 5.

C’est une réalisation de Marion Desseigne-Ravel qui en a aussi écrit le scénario. Elle avait signé déjà celui de La Terre des hommes. Les Meilleures a remporté le Prix Fondation Gan en 2019. Ce drame français est disponible le 9 mars 2022 en salle.

Difficile d’aimer dans certaines circonstances

Les Meilleures va donc être centré sur l’homosexualité dans un quartier populaire avec ces deux femmes tombant amoureuses. Pour ne pas faciliter les choses, il s’avère que leur bande d’amis sont en confrontation. Un choix pertinent si on veut rajouter du piment. Cependant, cet axe va avoir ses limites. En effet au bout d’un moment, on peut perdre de vue le traitement initial du sujet sachant que la trahison et l’amour peuvent se mélanger. 

Le film va avoir beaucoup de passage fort. La réalisation est vraiment soignée et fait des choix intelligents. On pense notamment à cette manière de montrer comment les adolescentes communiquent par texto. Comme si l’écriture était une carapace et arrive à mettre des mots sur les sentiments que la parole ne peut exprimer par honte. D’ailleurs, ces passages sont souvent mis en avant par une musique. Ils sont ceux qui expriment le mieux cette difficulté d’aimer une personne du même sexe dans un quartier populaire. Les Meilleures étant court, il va toujours être rythmé et il passe relativement rapidement.   

Les Meilleures | Le Pacte
Les Meilleures | Le Pacte

J’aime cet article de Les Meilleures

Mais il y a des sentiments plus fort que tout

Malheureusement le fait qu’il ne dure pas longtemps fait qu’il est un peu trop concentré. En effet, la jeune Nedjma a beaucoup de tabous concernant l’homosexualité. Que ce soit social ou culturel, elle a des barrières “naturelles” qui l’empêchent d’accéder à ses réels sentiments. Cependant toute cette partie où les frontières se brisent, passe un peu trop rapidement. Surtout qu’au départ, on va vraiment être centré uniquement sur le charnel et ça a ses limites. On aurait aimé que les personnages soient plus explorés. Heureusement, ça va être le cas par la suite. Le thème de la famille est un peu éludé, et finalement à part ses amis proches, et quelques gamins, on ne perçoit pas réellement la difficulté du coming out forcé. Il manque donc un certain approfondissement pour réellement rendre ce film marquant.   

Cela n’empêche pas cependant de s’attacher véritablement au personnage. C’est particulièrement le cas avec Nedjma qui est la protagoniste principale et donc la plus explorée. Plus le film avance plus on va comprendre ce qu’il y a dans sa tête, sa manière de penser et ce qui la bloque. Lina El Arabi est vraiment très bonne dans ce rôle. On est loin de Brutus Vs César. Esther Bernet-Rollande, sa compagne le temps d’un film, va vraiment bien interpréter son rôle. Elle joue à merveille celle qui va perturber notre héroïne et réveiller en elle une foule de sentiments. On ne connaîtra pas grand-chose sur elle mais ce n’est pas difficile de la cerner. On peut aussi saluer les performances des amies comme Mahia Zrouki, et Kiyane Benamara, vue récemment respectivement dans Une histoire d’amour et de désir et Placés

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :