Rien à foutre – Adèle Exarchopoulos brille en hôtesse de l’air d’une compagnie low-cost

Rien à foutre : Cassandre, 26 ans, est hôtesse de l’air dans une compagnie low-cost. Vivant au jour le jour, elle enchaîne les vols et les fêtes sans lendemain, fidèle à son pseudo Tinder «Carpe Diem». Une existence sans attaches, en forme de fuite en avant, qui la comble en apparence. Alors que la pression de sa compagnie redouble, Cassandre finit par perdre pied. Saura-t-elle affronter les douleurs enfouies et revenir vers ceux qu’elle a laissés au sol ? 

Rien à foutre | Condor Distribution
Rien à foutre | Condor Distribution

Rien à foutre

Note : 3.5 sur 5.


C’est une réalisation de Emmanuel Marre avec Julie Lecoustre. L’idée d’écrire le scénario est venu ensemble suite à un voyage avec une compagnie low-cost. Rien à foutre a remporté le Prix Fondation Gan à la Diffusion à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2021.  Ce comédie dramatique franco-belge est disponible le 2 mars 2022 en salle.

La condition d’une hôtesse de l’air « low-cost »

Cette comédie dramatique va nous montrer la situation dans les compagnies low-cost. La première qui vient en tête, et souvent critiquer pour son aspect social, est Ryanair. Il est important de noter qu’Emmanuel Marre et Julie Lecoustre ont rencontré plusieurs employés de compagnies low-cost afin de se documenter. Cela leur a permis de comprendre les conditions de travail dégradées et la faible rémunération. Des problématiques qui seront mises en avant. Les compagnies jouent sur le fait que travailler dans un avion est un “rêve” afin d’imposer ces conditions.   

L’histoire, de cette employée de l’air, est vraiment intéressante. Il est vrai que cela démarre doucement. Le début peut sembler un peu futile. Cassandre ne pense qu’à la fête. On va donc enchaîner les verres de vodka et les soirées. C’est un reflet de sa condition de travail précaire. Elle est formatée au vol par vol, et l’empêche de se projeter sur le long terme. Finalement, elle ne pense qu’à brûler la chandelle par les deux bouts. Cependant plus le film avance plus il prend en teneur.   



Rien à foutre | Condor Distribution
Rien à foutre | Condor Distribution

J’aime cet article de Rien à foutre

Qui va évoluer et s’émanciper

Tu vas donc tourner autour de Cassandre. Au départ, elle peut sembler agaçante. Malgré tout, lorsqu’elle se rend enfin compte de l’attitude de la compagnie envers elle, la situation se débloque. Alors qu’avant on ne voyait que son apparence, on va commencer à la comprendre. Nous allons être pris dans le récit de cette jeune femme. C’est donc son évolution qui va être la ligne directrice réelle. Ceci va vraiment être bien fait. L’esthétique en tant qu’hôtesse, et celle dans la vie privée sont différentes. L’une sera assez froide, quant à l’autre plus intimiste. Dans ces passages, on se sent proche de Cassandre. Dommage que l’histoire autour de sa mère soit mal dosée. 

Ils ont pris une actrice de choix pour interpréter Cassandre. Adèle Exarchopoulos est parfaite pour ce rôle. L’actrice française, qui avait reçu le César du meilleur jeune espoir féminin en 2014 pour La Vie d’Adèle, montre encore une fois tout son talent. Elle nous emmène avec elle dans le cheminement de son personnage. Tout d’abord, on est devant cette carapace superficielle. Puis elle se dévoile dans ses traits les plus intimes. Par contre, il faut l’aimer pour apprécier Rien à Foutre, car on ne verra qu’elle. Bien qu’Alexandre Perrier et Mara Taquin sont loin d’être mauvais, ils n’ont pas le panache d’Adèle Exarchopoulos. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :