Maigret – Gérard Depardieu dans la peau du mythique commissaire

Maigret : Maigret enquête sur la mort d’une jeune fille. Rien ne permet de l’identifier, personne ne semble l’avoir connue, ni se souvenir d’elle. Il rencontre une délinquante, qui ressemble étrangement à la victime, et réveille en lui le souvenir d’une autre disparition, plus ancienne et plus intime…  

Maigret | SND
Maigret | SND

Maigret

Note : 2.5 sur 5.

C’est une réalisation du polyvalent Patrice Leconte. Pour adapter le roman « Maigret et la jeune morte » de Georges Simenon, il a écrit le scénario avec Jérôme Tonnerre (L’Ecole buissonnière).Ce polar français est disponible le 23 février 2022 en salle.

Le retour du commissaire au cinéma

Le Commissaire Maigret est un personnage de fiction créé par Georges Simenon, qui sera publié de 1931 à 1972 pour un total de 75 romans policiers et 28 nouvelles. Avant qu’il ne soit interprété par Gérard Depardieu en 2022, d’autres acteurs renommés ont enfilé le costume de commissaire comme Pierre Renoir et Jean Gabin. La dernière fois qu’on a pu le voir au cinéma, c’était en 1966 avec la production Franco-austro italo-allemande Maigret fait mouche. 

L’histoire proposée par Maigret ne va pas être au goût de tous. En effet, celle-ci va être assez lente. Il faut dire qu’on est dans un polar à l’ancienne. Le spectateur prend le temps de s’installer dans l’intrigue, autant que l’enquêteur d’ailleurs. C’est peut-être ça le plus perturbant. À l’époque où la réalisation mise sur le vif et les révélations-chocs, là c’est tout le contraire. Si l’enquête n’arrive pas à passionner, c’est aussi parce qu’elle est trop prévisible. Rapidement, on comprend qui est derrière cette mort. Le dérouler ne va pas réussir à soulever d’intérêt. 



Maigret | SND
Maigret | SND

J’aime cet article de Maigret

Avec un Gérard Depardieu fait pour ce rôle

Le charme de ce policier va venir de l’ambiance. On est replongé dans le Paris des années 50. Pour vous dire, à l’époque, la majorité était à 21 ans. On va donc déambuler dans cette capitale d’un autre temps. Les décors sont géniaux tout comme les costumes. On arrive à revivre cette période. Cela va se ressentir aussi par les dialogues. Le vocabulaire et les expressions sont adaptés. On sent dans la manière de s’exprimer un tact d’antan. Après, il faut reconnaître qu’ils vont être plutôt lents.   

Le peu de salut va venir de notre Gérard Depardieu national. À 73 ans, le baroudeur ne cesse d’impressionner. Il était l’une des rares satisfactions de Maison de Retraite la semaine dernière. Le Français guide le bal et offre une belle dose de caractère. Il aura le leadership sans conteste, car à ses côtés, les jeunes demoiselles n’ont pas cette aura. Il faut tout de même noter la bonne performance de Jade Labeste. 

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :