Compagnons – Agnès Jaoui et Pio Marmaï accompagne humainement la prometteuse Najaa

Compagnons : À 19 ans, passionnée de street art, Naëlle est contrainte de suivre avec d’autres jeunes un chantier de réinsertion, sa dernière chance pour éviter d’être séparée de ses proches. Touchée par la jeune fille, Hélène, la responsable du chantier, lui présente un jour la Maison des Compagnons de Nantes, un monde de traditions qui prône l’excellence artisanale et la transmission entre générations. Aux côtés de Paul, Compagnon vitrailliste qui accepte de la prendre en formation dans son atelier, Naëlle découvre un univers aux codes bien différents du sien… qui, malgré les difficultés, pourrait donner un nouveau sens à sa vie. 

Compagnons | Wild Bunch Distribution
Compagnons | Wild Bunch Distribution

Compagnons

Note : 4 sur 5.

C’est une réalisation de François Favrat sept ans après Boomerang. Il a écrit le scénario avec Johanne Bernard (Au bout des doigts).  Cette comédie dramatique française est disponible le 23 février 2022 en salle.

Un environnement bienveillant et exigeant

Cette comédie dramatique va donc se dérouler dans l’environnement des Compagnons du devoir. Cette association loi de 1901 est destinée à la formation et à l’apprentissage de plusieurs métiers suivant les traditions du compagnonnage. Cela va d’Ébéniste à Tailleur de pierre en passant par Chaudronnier. La forme juridique existe depuis 1941, mais cette organisation a des siècles. La légende raconte même que le roi Salomon, Maître Jacques et le Père Soubise seraient les fondateurs du compagnonnage. Elle comporte plusieurs milliers d’adhérents et 1.350 salariés ainsi que 10 000 jeunes en formation accueillis chaque année pour une cinquantaine de maisons dans toute la France. Le film va en profiter pour tacler gentiment l’organisation qui n’accepte des filles que depuis quelques années. Un comportement sexiste perdure encore chez certains.   

Compagnons va donc proposer une belle histoire. Alors certes, c’est du déjà-vu. Il n’y a rien de bien original à prendre une jeune issue d’un milieu populaire et de la faire exceller dans un domaine. Il n’y a qu’à voir Haute couture sortie il y a trois mois. En revanche, il faut reconnaître que ce schéma est toujours aussi efficace. D’autant plus qu’il est bien exécuté. Après, en matière de suspens, il faudra repasser. Malheureusement, aucune originalité n’a été apportée à ce niveau-là.   



Compagnons | Wild Bunch Distribution
Compagnons | Wild Bunch Distribution

J’aime cet article de Compagnons

Pour développer le talent des jeunes

Cette réalisation n’en reste pas moins touchante. Au-delà de son côté feel good elle a une vraie portée sociale. On va prendre vraiment le temps d’observer l’environnement dans lequel grandit Naëlle. La manière dont est filmé le quartier de Bellevue et de montrer les jeunes permet de voir la difficulté que cela peut-être de grandir dans un milieu populaire. Cela est dû surtout aux inégalités du quotidien. En effet, la pauvreté entraîne toujours plus de problématique que la richesse. Bien que ce ne soit pas toujours de son fait notre protagoniste va être confronté à la dureté de cette réalité. Même quand elle veut s’en sortir il y a toujours une épreuve qui la ramène à sa condition sociale. Cependant, le film ouvre quand même une porte d’espoir qui est appréciable. 

La grande force vient des personnages. Ceux-ci sont tous bien construits. Il y a Hélène qui va soutenir ces jeunes. Un côté engagé socialement qui se ressent et qui fait plaisir à voir. Agnès Jaoui va d’ailleurs interpréter à merveille son rôle. On ne va pas oublier la figure de Paul, qui lui s’en est sorti et donc va être une sorte de modèle. Sans surprise Pio Marmaï est fantastique. Il permet vraiment de donner une vision de ce que donnent des capacités bien exploitées. Pour faire la vaillante Naëlle, Najaa, découverte dans La Colle, est brillante dans son interprétation. Son personnage va véritablement devenir de plus en plus attachant. Les personnages secondaires, joués par Soriba Dabo, Youssouf Wague vue dans Mauvaises herbes, et Sam Louwyck présent dans L’Ennemi, apportent véritablement une valeur ajoutée.   

Vous pouvez continuer à nous suivre via

La bande annonce

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :