Trilogie Spider-Man : Tobey Maguire pour toujours le premier

Trilogie Spider-Man : Orphelin, Peter Parker est élevé par sa tante May et son oncle Ben dans le Queens à New York. Tout en poursuivant ses études à l’université, il trouve un emploi de photographe au journal Daily Bugle. Il partage son appartement avec Harry Osborn, son meilleur ami, et rêve de séduire la belle Mary Jane. Cependant, après avoir été mordu par une araignée génétiquement modifiée, Peter voit son agilité et sa force s’accroître et se découvre des pouvoirs surnaturels. Devenu Spider-Man, il décide d’utiliser ses nouvelles capacités au service du bien.

Trilogie Spider-Man (2002 – 2007)

Note : 4.5 sur 5.

Connu pour la trilogie Evil Dead, c’est Sam Raimi qui prend les commandes de ces 3 films Spiderman à partir de 2002 avec Spider-Man (2002), Spider-Man 2 (2004) et Spider-Man 3 (2007) . Vous pourrez d’ailleurs le retrouver comme réalisateur dans le prochain Marvel : The Multiverse of Madness ! Les films sont à retrouver sur Netflix.

La montée en puissance d’un héros

Le personnage de Spider Man, joué par Tobey Maguire, possède une des plus grandes évolution de super-héros. Le premier film se concentre sur ses débuts en tant que héros, il se présente d’ailleurs en tant que “your friendly neighbourhood Spiderman”. Amoureux depuis toujours de sa voisine Mary Jane interprétée par Kirsten Dunst, nous sommes aussi au début de leur relation qui subira de nombreux hauts et bas sur les 2 films suivants !

Comparés aux Spider-Man d’Andrew Garfield et de Tom Holland, Tobey Maguire a eu la chance d’affronter dans ses films des méchants de qualité. C’est Willem Dafoe qui aura l’honneur de brillamment jouer le premier méchant : Norman Osborn aussi connu sous le nom du Bouffon vert. Un personnage ingénieux qui n’est autre que le père du meilleur ami de Spider Man, et c’est là que tout se complique pour Peter… L’émotion est beaucoup mise en avant dans ce premier film, et c’est en plus réussi, on rit, on pleure mais surtout on adore.

Et ce n’est pas pour rien que c’est le meilleur des 3 au Box-office (avec 390M d’entrées aux US), c’est un film extrêmement bien écrit avec des plot-twists peu attendus qui nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière minute. La rivalité entre Osborn et Parker fait évoluer cet ado du Queens qui n’a plus qu’une seule idée en tête : faire le bien autour de lui, mais il ne faut pas qu’il oublie qu’un grand pouvoir implique de grandes responsabilités !

Vous pouvez continuer à suivre l’auteur de ce post via :


J’aime cet article de Trilogie Spider-Man

Fâce à des méchants en tout genre !

Puis arrive le deuxième film, dans la suite du premier, Peter est ici en froid avec MJ et va devoir combattre un des personnages les plus charismatique des comics, je nomme le fantastique : Dr Octavio Octopus ! Ce dernier possède une réelle histoire que l’on adore suivre, il est un scientifique avec un projet un peu trop ambitieux qui va le transformer en “Octopus”. Et c’est évidemment notre protagoniste, joué par Tobey Maguire, qui va se charger de calmer cet homme à 6 bras, tout en commençant à être détesté par le grand public…

Techniquement ce film est une merveille. Les scènes de combat sont extrêmement bien réalisées et le héros et l’antagoniste évoluent côte à côte au cours du film. Et c’est clairement tous ces éléments qui font de ce 2ème opus, mon favori. Mais c’est surtout le côté plus sombre et réfléchi qui nous permet de voir une autre facette de Spiderman où il est tiraillé entre la mort d’oncle Ben, son amour pour MJ et ses pouvoirs qu’il ne souhaite plus utiliser… Mais l’antagoniste interprété par Alfred Molina n’est pas de cet avis et cela mènera à l’une des meilleures scènes de combat de la trilogie pour Peter : au-dessus d’un métro en marche avec des centaines de personnes à sauver tout en essayant de vaincre son ennemi. Le film se finit sur une conclusion parfaite, on aurait presque envie que l’histoire de Spiderman s’arrête là.

Fâce à des méchants en tout genre !

Le dernier film n’est pas assez travaillé en amont et c’est dommage, le personnage de l’homme sable n’est pas un réel “méchant” comme on en a eu l’habitude. Et le fait de rajouter 2 autres méchants secondaires n’était pas la solution pour en faire grand film même si la dynamique était plutôt intéressante. Une déception pour ma part, je m’attendais à un film grandiose après les 2 premiers et on se retrouve sur une histoire qui enfonce des portes ouvertes pendant 2h20. Le concept d’anti-héros est mal utilisé mais surtout, c’est le manque de personnage fort face à Peter Parker qui fait sombrer le film…

Malgré un film clairement en dessous des premiers et qui annulera d’ailleurs le 4ème opus prévu, c’est grâce à cette trilogie que l’univers Marvel s’est autant développé depuis plus de 10 ans !

Vous pouvez continuer à nous suivre via

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :