355 – Un thriller d’espionnage 100% féminin porté par un casting de luxe

355 – Un thriller d’espionnage 100% féminin porté par un casting de luxe

5 janvier 2022 0 Par doisjelevoir

355 : Une arme technologique capable de prendre le contrôle de réseaux informatiques tombe entre de mauvaises mains. Les agences de renseignements du monde entier envoient leurs agentes les plus redoutables là où l’arme destructrice a été localisée : à Paris. Leur mission : empêcher des organisations terroristes ou gouvernementales de s’en emparer pour déclencher un conflit mondial. Les espionnes vont devoir choisir entre se combattre ou s’allier… 

355 | Copyright SND
355 | Copyright SND

355

Note : 4.5 sur 5.

zC’est la seconde réalisation de Simon Kinberg, sa première étant X-Men : Dark Phoenix. Pour la petite anecdote, sur le tournage du film de super héros, il a rencontré Jessica Chastain qui lui a proposé cette idée d’un thriller d’espionnage mené par un casting 100% féminin. Le scénario a été écrit avec Theresa Rebeck. Ce bon film est disponible le 5 janvier 2022 en salle. 

Une arme technologique va détruire le monde

L’histoire proposée par ce film d’espionnage est assez prenante. Elle démarre avec une introduction toute en puissance pour montrer le ton. L’importance est de nous afficher d’emblée la dangerosité de l’arme technologique. Le concept de celle-ci n’est pas novateur mais tellement efficace. Détruire le monde avec un simple bouton en détraquant tous les appareils électriques a déjà été vu à maintes reprises. Cependant, c’est bien fait et son côté redoutable est bien vendu. Après tout, pour avoir un thriller réussit, c’est amplement suffisant comme base. Surtout que cela va donner l’avantage de faire le tour du monde pour lui mettre la main dessus. On aura même le plaisir de passer par la case France.   

La problématique de 355 va commencer à se voir dès les premiers passages importants. Le scénario n’est pas des mieux ficelés. Si on regarde de loin, la cohérence globale tient la route, mais si on commence à s’approcher, c’est tout de suite plus embattant. Il y a beaucoup d’éléments qui sont mis en œuvre. Chaque fois, cela va rajouter une couche, mais au final ce mille-feuille ne se marie pas toujours très bien. Certaines facilités sont assez grossières et ne devraient pas être présente dans un film tourné espionnage. Des actions inexpliquées apparaissent pour faire avancer l’histoire. Tout cela sans compter quelques clichés balancés au passage. Pour autant, le récit contient quelques cartes dans sa manche assez pimentée.   

355 | Copyright SND
355 | Copyright SND

J’aime cet article de Mes frères et moi

Heureusement les meilleures espionnes veillent au grain

Cela empêche le film de passer dans la tranche supérieure, mais ça ne nous privera pas de passer un moment véritablement agréable devant. Les deux heures vont s’écouler relativement rapidement. Il faut dire qu’en matière d’action le paquet a été mis. Il n’y aura pas 10 minutes sans une course-poursuite, une fusillade ou une bonne bagarre. Le cadrage est réussi et l’action est toujours des plus claires. Cela permet de bien la ressentir. En bonus, il y aura aussi de belles explosions. Le cocktail pour garder l’attention du spectateur jusqu’au bout.    

Le budget de 75 millions de dollars s’explique aussi par le casting. C’est d’ailleurs celui-ci qui est une grande force de frappe pour venir voir le film. Voir ensemble Jessica Chastain, Penelope Cruz, Diane Kruger et Lupita Nyong’o, cela vend du rêve. En ce qui concerne ces actrices, il n’y a rien à redire. Leur performance est au niveau de leurs belles carrières. Le traitement de leur personnage n’est toutefois pas égal. Celui de Jessica Chastain, bien que fantastique, ne sera pas très creusée. L’action lui va bien un an après avoir été à l’affiche d’Ava. À peine remise de sa belle prestation dans Madres paralelas, Penelope Cruz remet le couvert en gardant toute sa sensibilité, ce qui est un apport considérable par rapport aux autres. L’Allemande Diane Kruger et Kenyane Lupita Nyong’o sont les moins connus des quatre, mais sont celles qui brillent le plus. L’apport de la Chinoise Bingbing Fan va être important. Pour les rôles secondaires, c’est Sebastian Stan qui va le plus se démarquer. Le Winter Soldier de Marvel montre qu’il existe en dehors de la franchise de super-héros. Il est agréable de voir les solides Édgar Ramírez et Jon Douglas Thompson.   

Vous pouvez continuer à nous suivre via

Laisser un commentaire