Matrix – Un des films incontournables de la science-fiction

Matrix

Matrix : Programmeur anonyme dans un service administratif le jour, Thomas Anderson devient Neo la nuit venue. Sous ce pseudonyme, il est l’un des pirates les plus recherchés du cyber-espace. A cheval entre deux mondes, Neo est assailli par d’étranges songes et des messages cryptés provenant d’un certain Morpheus. Celui-ci l’exhorte à aller au-delà des apparences et à trouver la réponse à la question qui hante constamment ses pensées : qu’est-ce que la Matrice ? Nul ne le sait, et aucun homme n’est encore parvenu à en percer les defenses. Mais Morpheus est persuadé que Neo est l’Elu, le libérateur mythique de l’humanité annoncé selon la prophétie. Ensemble, ils se lancent dans une lutte sans retour contre la Matrice et ses terribles agents…

Matrix
Matrix

Matrix

Note : 4 sur 5.

C’est une réalisation des “Wachowski “, Lana et Lilly. Pour leur seconde réalisation, elles ont signé un des films culte de l’histoire du cinéma. Ce fu le premier volet d’une trilogie à venir, et même quadrilogie avec le volet sortant ce mois de Décembre 2022. Matrix fu récompensé de quatre Oscars avec le Meilleur montage, les Meilleurs effets visuels, les Meilleurs effets sonores et le Meilleur son. Sortie en 1999, il est désormais disponible en SVOD via Netflix ou en VOD via Universciné.

Classé dans la catégorie des classiques, j’ai trouvé ce film très bien.  

Choisis la pilule bleue et tout s’arrête, après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux

Avec cette œuvre, on va rentrer dans un concept qui était totalement nouveau du grand public dans la fin des années 90.  Tout a été construit de A à Z dans cette idée qu’on vit en réalité dans une matrice. Il fallait penser à tout jusqu’au moindre détail. C’est fait de façon impeccable en peaufinant tout. La cohérence permet de se plonger totalement dans ce monde. 

L’histoire va être des plus prenantes. Elle est intégrée parfaitement autour de cet univers de la matrice. L’introduction démarre en fanfare pour donner le ton. D’ailleurs c’est grâce à cette scène que les  “Wachowski” ont obtenu le budget des producteurs pour passer de 10M$ à 70M$. C’est pour vous dire son impact. Après, plus le récit avance, plus c’est un plaisir de découvrir les tenants de ce monde. Le combat de fond entre les humains et les machines. Le potentiel est énorme. Après, malheureusement comme c’est juste un premier chapitre, nous n’allons pas tout voir.  

Matrix
Matrix

J’aime cet article de Matrix

Choisis la pilule rouge : tu restes au Pays des Merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre

En plus de tout cela, le film va beaucoup miser sur les scènes d’action. Le passage du Bullet Time est d’ailleurs devenu une référence en la matière. Les bagarres vont être géniale en n’ayant aucune limite. Cela va même devenir un peu problématique au bout d’un moment en allant trop dans l’excès. Sur la fin l’exagération m’a un peu fatigué. Les deux heures et quart commencent à se sentir. Plus de développement de l’histoire et moins de poings n’auraient pas été de refus. 

Et que dire des personnages avec Néo. Même s’il n’était pas un amateur avec notamment Speed à son actif, Keanu Reeves est passé dans une autre catégorie avec ce film. J’adore cet homme un peu perdu sachant qu’il n’est pas à sa place et d’un coup découvre le pot aux roses. Toutes les responsabilités vont lui être données et il va les assumer. Pour l’accompagner, Carrie-Anne Moss va être géniale. Laurence Fishburne aussi est grandiose avec entre autres sa fameuse scène de la pilule rouge ou bleue. Enfin, pour tenir tête à ces indépendantistes, Hugo Weaving va donner une fraie force à l’agent Smith. 

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :