Spider-Man: No Way Home – L’homme araignée entoile le MCU au sommet [#NoSpoil]

Spider-Man: No Way Home : Pour la première fois dans son histoire cinématographique, Spider-Man, le héros sympa du quartier est démasqué et ne peut désormais plus séparer sa vie normale de ses lourdes responsabilités de super-héros. Quand il demande de l’aide à Doctor Strange, les enjeux deviennent encore plus dangereux, le forçant à découvrir ce qu’être Spider-Man signifie véritablement. 

Spider-Man: No Way Home | Copyright Sony Pictures Releasing France
Spider-Man: No Way Home | Copyright Sony Pictures Releasing France

Spider-Man: No Way Home

Note : 5 sur 5.

Pour la troisième fois, on va retrouver Jon Watts à la réalisation pour ce 27ème film du MCU et le 4ème de la phase IV. Pour adapter ce personnage créé par Stan Lee et Steve Ditko, cela va être Chris McKenna et Erik Sommers à l’écriture du scénario, comme les autres opus. Le 15 décembre 2021 en salle.

C’était le film que j’attendais le plus cette année, et j’ai trouvé que Spider-Man: No Way Home était une pépite.  

L’heure de la vérité pour Spider-Man

Ce troisième volet de la trilogie, après Homecoming et Far From Home, consacré à Spider-Man dans le MCU se prépare à battre des records, en tout cas si on en croit les premiers échos. En effet, les rumeurs étaient nombreuses sur la tournure qu’il allait prendre. Les fans étaient impatients de le voir. Pour tordre directement le cou au détracteur, pour moi ce n’est absolument pas un “fan service”. Tout a un sens. Forcément, arriver au dernier film de cette trilogie sonne comme la fin d’une ère. Comme chaque fois que cela se passe, une forte émotion va naitre naturellement. D’autant plus que le MCU post EndGame n’avait pas encore eu son gros film. Black Widow et Shang-Chi ont eu un bon accueil sans être mémorable, et Les Éternels étaient trop déconnectés pour exploser. Voilà que Marvel Studio et Sony se mettent à rêver du milliard. 

Attaquons-nous au concret. L’histoire est prenante du début à la fin. Déjà, l’introduction est bien rythmée afin de nous mettre en bouche tous les tenants se rattachant à l’intrigue. Les deux heures trente vont passer incroyablement vite. Pour ne pas s’ennuyer, on aura droit à pas mal de retournements de situations. On ne peut pas dire que le dérouler est linéaire. Cela est dû en partie au fait qu’est explorée la partie mystique avec le Docteur Strange. Ce sont des notions peu connues et qu’il est intéressant d’explorer. Cela se sent que Spider-Man: No Way Home va être un tournant pour la construction du MCU dans ce qu’il est possible de faire. 

Spider-Man: No Way Home | Copyright Sony Pictures Releasing France
Spider-Man: No Way Home | Copyright Sony Pictures Releasing France

J’aime cet article de Spider-Man: No Way Home

En devant franchir un cap pour survivre

Les passages d’actions vont être très bien fait. Personnellement, j’ai adoré les différents affrontements. Ils vont être impressionnant en usant bien des caractéristiques de tous les personnages. Surtout que derrière chaque combat, il va avoir de véritables enjeux. On sent que chaque victoire ou défaite peut-être capitale pour la suite. Pour mon plus grand plaisir, la FX a été particulièrement bien soigné en étant irréprochable. Globalement, le ton du film va être plutôt sérieux, plus que dans les précédents sur tout ce qui va en ressortir. Les larmes peuvent couler je vous préviens. L’humour est bien présent mais bien dosé. Il revient régulièrement mais ne casse pas des passages importants. La très grande majorité du temps, c’était efficace. 

Parlons un peu du héros du jour, Spider-Man. Tom Holland ne cesse d’impressionner dans ses prestations. On voit qu’il grandit avec son personnage. C’est l’occasion de faire murir l’homme araignée. Une évolution bienvenue car à force il aurait fait du surplace. Comme d’habitude, Zendaya et Jacob Batalon sont les acolytes idéaux. L’ajout de Benedict Cumberbatch, acteur que j’adore, apporte une richesse incroyable. Les méchants aussi vont être charismatiques. Ils vont proposer une vraie intensité. Je ne critique pas Le Vautour ou Mysterio, loin de là, mais je dois reconnaitre que là on passe au stade supérieur. 

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

2 réflexions sur “Spider-Man: No Way Home – L’homme araignée entoile le MCU au sommet [#NoSpoil]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :