Actuellement au cinéma Béninois Cinéma Drame Français Haïtien

Freda  – Souffle d’espoir sur Haïti

Freda : Freda habite avec sa mère et sa sœur dans un quartier populaire de Port-au-Prince. Face aux défis du quotidien en Haïti, chacune se demande s’il faut partir ou rester. Freda veut croire en l’avenir de son pays. 

Freda
Freda

Freda

Note : 3.5 sur 5.

C’est une réalisation de Gessica Geneus. Freda a été présenté dans la sélection Un Certain regard du Festival de Cannes 2021. 

Il est rare de voir un film Haïtien et celui-ci est plutôt bien réussi. 

Publicités

Quand un pays est à terre

Forcément, j’ai trouvé ça intéressant de voir ce drame. Il présente les conditions de vie dans un pays qui est en pleine crise. Haïti est l’un des pays les plus pauvres du monde. Entre les catastrophes naturelles, et la corruption des politiques, cela n’aide pas à s’en sortir, bien au contraire. La violence fait rage. Le film arrive à montrer de manière crue cette dure réalité. 

L’histoire va donc nous mener dans les rues de Port-au-Prince où on va suivre Freda. Elle représente une jeunesse Haïtienne qui ne veut plus se taire. Fini de se plier à la volonté des autres. La classe dominante doit payer pour abuser du peuple, et la culture Haïtienne doit être brandie fièrement avec l’utilisation du Créole et le folklore Vaudou. J’aime que cette identité culturelle soit marquée car cela donne justement du charme à cette réalisation.   

Publicités

Sa jeunesse le relève

Cette adolescente ne veut pas partir contrairement à beaucoup d’autres. Pour elle pas de Chili, pays où vont beaucoup de Haïtiens, elle reste par choix et non par contrainte. Cependant, j’aurais aimé la voir plus engager. On sent beaucoup de revendication à travers quelques phrases, mais elle ne s’imposera jamais pour mener la fronde. Fred a un caractère trop effacé, résultat, on a l’impression que ça manque de punch par moments. Je tiens quand même à dire que Néhémie Bastien nous livre une bien belle présentation.   

Au-delà du personnage de Freda, la représentation de la société à travers les membres de sa famille est réussite. Sa sœur Ester va être plus le côté survie à tout prix. Elle ne cherche qu’à se marier avec un homme riche afin d’être à l’abri. Son corps est son arme, et elle le sait. Son frère lui va représenter cette jeunesse sans issue dont la seule vision est de s’en aller. On a l’impression qu’au quotidien il ne cherche pas vraiment à progresser car son unique porte de sortie à ses yeux est l’exil vers l’étranger. Enfin, il y a sa mère. Elle va porter un visage d’Haïti bloqué dans le temps. Un comportement ne permettant pas d’aller de l’avant plonge le reste du groupe dans le négatif. Sa relation avec Freda va être au cœur du récit car finalement, leur réconciliation serait un beau symbole d’espoir. 

Publicités
Publicités

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :