Actuellement au cinéma Comédie Français

Pourris gâtés – Les gosses de riche à l’épreuve

Pourris gâtés : Paresseux, capricieux, fêtards, les trois enfants de l’homme d’affaires Francis Bartek ne font rien de leur vie, à part dépenser l’argent que leur père a durement gagné. Lassé par leur comportement, celui-ci leur fait croire qu’ils sont totalement ruinés, les forçant ainsi à faire l’impensable : travailler !

Pourris gâtés
Pourris gâtés

Pourris gâtés

Note : 3.5 sur 5.

C’est une réalisation de Nicolas Cuche qui avait fait des comédies sympathiques comme Prêt à tout (2014). Il va faire une libre adaptation du film mexicain à succès Nosotros los Nobles de Gaz Alazraki. Il a écrit le scénario avec Laurent Turner (Radin!). Pourris gâtés a fait partie de la Sélection Officielle de l’Alpe d’Huez 2021. 

Vu les premières images, je m’attendais à une comédie très lourding, mais il s’avère qu’elle est finalement bonne. 

Publicités

Donner une grande leçon…

J’ai rigolé avec plaisir de tout ce qui se passe devant nos yeux. Déjà, cela commence par un “faux reportage” sur Monaco avec en voix off Stéphane Bern. Le décalage entre les images et la narration m’a fait rire d’entrée. Ensuite, on va se plonger dans cette histoire un peu loufoque du père faisant croire à ses enfants qu’ils sont ruinés, afin de leur apprendre la valeur de l’effort. Le concept est assez sympa. Qui ne rêve pas de voir des fils de riches pourris gâtés devoir trimer ? 

Vous vous en doutez, ça ne va pas être de tout repos pour eux. C’est justement leur difficulté à s’acclimater au monde du travail, qui va faire beaucoup rire. L’humour est basé sur le décalage (à l’image de l’intro), entre ces gosses de riches, et notre réalité. Il y a souvent un petit truc qui va venir donner le sourire. On se moque gentiment de leur malheur. Par contre, il manque des points culminants et des passages vraiment marquants. 

Publicités

Obliger des enfants gâtés à travailler

On est beaucoup sur du “one shot” de blague sans avoir de réelles continuités. Un style qui va cependant bien avec les personnages. Les trois enfants vont chacun avoir leur tare pour qu’on puisse rire d’eux. Il y aura Philippe se rêvant en entrepreneur alors que ses idées ne valent rien, Stella la gamine qui méprise tout le monde, et Alexandre qui est peace & love mais profite bien de l’argent de son père. Ce dernier à part son idée un peu sadique, n’apporte pas d’élément humoristique. 

Il faut dire que Gérard Jugnot va être le chaperon de toute cette comédie. Il arrive souvent à bien cadrer le sujet et permet de ne pas partir en vrille. Son expérience est véritablement utile à la qualité du film. Le reste du temps c’est donc Camille Lou, Louka Meliava et Artus qui vont se lâcher. L’humoriste est d’ailleurs très efficace avec souvent la petite phrase qui va bien.

Publicités
Publicités

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :