Actuellement au cinéma Comédie Français

L’origine du Monde – La première réalisation de Laurent Lafitte

L’origine du monde : Jean-Louis réalise en rentrant chez lui que son coeur s’est arrêté. Plus un seul battement dans sa poitrine, aucun pouls, rien. Pourtant, il est conscient, il parle, se déplace. Est-il encore vivant ? Est-il déjà mort ? Ni son ami vétérinaire Michel, ni sa femme Valérie ne trouvent d’explication à cet étrange phénomène.

Riders of Justice

L’origine du monde

Note : 4 sur 5.

Pour sa première réalisation, le comédien Laurent Lafitte va adapter la pièce de théâtre de Sébastien Thiéry. L’Origine Du Monde a reçu le Label « Les comédies » au Festival de Cannes 2020.

J’adore Laurent Lafitte en acteur et j’étais curieux de voir ce qu’il donnait en réalisateur. C’est plutôt concluant avec une très bonne comédie.

Publicités

Son coeur ne bat plus

Je suis content car j’ai vraiment eu l’impression de retrouver ce style bien particulier de l’acteur Français. On sent qu’il a mis de sa personnalité dans cette réalisation et je pense que c’est le plus important. Il va nous proposer une comédie qui ose. L’introduction avec des images de synthèse très moches ne m’avait pourtant pas donné confiance. Cependant, rapidement on va suivre ce personnage de Jean-Louis, et facilement se prendre de lui.

L’histoire va commencer réellement lorsqu’il va se rendre compte que son cœur ne bat plus. Démarre alors une course poursuite pour le guérir avant qu’il ne meure vraiment. Le côté un peu déjanté va donc débuter. Pour aller mieux, il va devoir faire une chose (surprise) qui ne l’enchante pas du tout. L’occasion de le voir galérer. L’Origine Du Monde est décomplexée et m’a permis de beaucoup rire. Il ne se passe pas cinq minutes sans rigoler et certains passages sont vraiment géniaux.

Publicités

Mais il vit encore

Il faut dire qu’avec Laurent Lafitte il y a de quoi faire. Ce personnage a été écrit par lui et pour lui surtout. Il a le phrasé facile et toujours la petite remarque qui fait mouche. C’est chirurgical. J’ai aussi adoré Karin Viard dans la femme lui tenant tête. Elle montre tout son caractère et donne un coup de boost aux scènes. Vincent Macaigne va avoir un rôle plus discret mais pas moins efficace. Il subit la situation avec brio. Un petit mot aussi pour Hélène Vincent. Celle qui avait eu le César de la Meilleure actrice dans un second rôle pour La vie est un long fleuve tranquille, montre qu’à 78 ans la flamme est toujours là.

 Pour finir, j’ai beaucoup aimé le sens de cette comédie. Ce ne sont pas seulement des blagues, mais il y a un vrai fil conducteur. C’est rempli de symbolique. Il y a des messages importants sur tout ce qui est familial et les origines de chacun. Jean-Louis n’aime pas sa mère et c’est comme s’il n’assumait pas d’être venu d’elle. C’est donc finalement tout un périple d’acceptation car si on ne sait pas d’où l’on vient, on ne sait pas où l’on va. La référence au tableau « L’Origine du monde » de Gustave Courbet est certes évidente mais ça ne fait pas de mal de la rappeler.

Publicités
Publicités

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :