Actuellement au cinéma Britannique Drame Romance

Supernova – Amour et Maladie

Supernova : Sam et Tusker s’aiment depuis 20 ans. À bord de leur vieux camping-car, ils rendent visite à leurs amis et famille et retournent sur les lieux de leur jeunesse. Depuis que Tusker est atteint d’une grave maladie, tous leurs projets ont été suspendus. 

Supernova
Supernova

Supernova

Note : 3 sur 5.

C’est la première réalisation du Britannique Harry Macqueen. Il en a aussi écrit le scénario. 

Petite déception pour Supernova dont j’attendais plus et qui est “juste” pas mal. 

Publicités

On ne risque pas de dépérir par manque de merveille

Tout était réuni pour nous faire passer un grand moment de cinéma dramatique. Cependant, à aucun moment, malgré ses belles qualités, cette romance ne va réussir à émouvoir réellement. Je pense que le problème vient du fait qu’on soit balancé de manière trop brutale dans cette relation. En effet, on débarque alors que Tusker est déjà malade et qu’il commence à décliner. Aucun flashback ne va être présent pour essayer de créer comme une continuité et donc nous installer confortablement au sein de leur couple. On est trop dans l’immédiat. J’aurais aimé au moins avoir des anecdotes afin de faire ce liant. Ce n’est pas évident de beaucoup s’émouvoir pour deux amoureux que l’on ne connaît finalement pas.   

L’amour est une union de deux personnes et donc pour comprendre la beauté de cela, il faut en savoir un minimum sur les deux. Pourtant, Sam et Tusker ne vont être qu’à peine exploré chacun. À croire qu’il n’existe pas en dehors de leur couple. Une déshumanisation de l’individu qui ne me semble pas pertinente. J’aurais aimé que chacun puisse être plus développé afin de réaliser l’impact sur eux qu’a tout ce chamboulement. 

Publicités

Mais par manque de désir d’être émerveillé

L’histoire proposée ne gagne pas la palme de l’originalité, mais elle est efficace. Avoir l’être aimé qui se meurt, quoi de pire ? C’est pour cela que je suis tant frustré des parti pris non pertinente à mes yeux. Le récit avait la possibilité d’offrir beaucoup plus. Chacun a peur au fond de lui de se retrouver dans cette situation un jour. Quelle sera notre réaction qu’on soit le malade ou la personne l’accompagnant ? Impossible de dire avant que ça arrive. C’est donc pour cela qu’une histoire comme cela fonctionne à chaque fois quand son traitement est approprié. 

D’autant plus qu’on pouvait compter sur deux super acteurs afin de faire monter en gamme. Colin Firth n’est pas l’acteur que je préfère mais il arrive à nous sortir une belle performance. J’ai surtout été impressionné par Stanley Tucci. Cette fois-ci ça ne sera pas un second rôle pour lui mais bien le plus important. Sa prestation en tant que cet homme malade est une totale réussite. Les moments les plus touchants viennent de lui.   

Publicités
Publicités

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Visitez le site de notre Partenaire YouthCulture

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :