Actuellement au cinéma Comédie Français Romance

Fragile – Enfin la romance de l’été

Fragile : Az travaille chez un ostréiculteur à Sète. Dans une huître, il décide de cacher une bague, pour demander sa petite amie Jess en mariage. Elle ne dit pas oui.

Fragile

Note : 4 sur 5.

C’est le premier long métrage de Emma Benestan qui avait déjà fait plusieurs court métrage comme plusieurs courts métrages dont Goût bacon. Elle a écrit le scénario avec Nour Ben Salem.

Plein de soleil en se passant à Sète, cette très bonne comédie sens l’été et offre la dose de vitamine dont nous avons été privé avec le mauvais temps.

Être sensible

J’ai passé vraiment un moment agréable devant Fragile. Le titre vient de cette expression qui qualifie un garçon « trop sensible ». La réalisatrice va jouer avec cela pour montrer que la sensibilité n’est pas un défaut, au contraire c’est une force. C’est comme cela que va être construit le personnage de Az. Ce jeune homme va toujours laisser parler son cœur.

Cela va nous permettre d’assister à une belle romance très feel good. Alors certes, il n’y a pas de suspense et rapidement on devine la fin. Cependant, le voyage vaut largement le coup. Il n’y a pas forcément besoin d’originalité pour avoir un contenu de qualité. Je dois avouer tout de même que j’aurais aimé une toute petite prise de risque supplémentaire. C’est mignon mais cela manque donc parfois de caractère.

Publicités

Ne veut pas dire être faible

Tout le charme va se faire grâce à l’atmosphère « entre potes » que nous propose cette comédie. Ensemble, ils sont vraiment fun. Cela fait tellement naturel qu’on a l’impression de délirer avec eux. Une dose de joie géniale et qui m’a permis de beaucoup rigoler.

Toute cette osmose est possible grâce à Yasin Houicha et Oulaya Amamra. Le premier, que j’avais remarqué dans Le Brio et Papicha, m’épate par sa façon de s’approprier son personnage. La seconde, César du Meilleur jeune espoir féminin en 2017 pour sa sublime prestation dans Divine, est encore une fois géniale. Elle a cette rage de vivre qui fait toute sa force. Je tiens à saluer les seconds rôle excellent avec Raphaël Quenard et Guillermo Guiz qui m’ont éclaté de rire, sans oublier Tiphaine Daviot.

Publicités

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

%d blogueurs aiment cette page :