Chinois Drame

Les Fleurs amères – l’éprouvante immigration Chinoise

Lina laisse son mari et son fils en Chine pour partir à Paris afin de leur assurer un avenir meilleur. Une fois en Europe rien ne se passe comme prévu et elle s’enferme dans un monde de mensonges.

Les Fleurs amères

Note : 2 sur 5.

C’est une réalisation d’Olivier Meys, un cinéaste Français qui a travaillé une partie de sa vie en Chine. Il a écrit le scénario avec Maarten Loix.

J’étais curieux de découvrir ce que donnais ce zoom sur une femme qui débarque de Chine sans papier afin de gagner de l’argent dans une France vue comme un El Dorado. J’ai été un peu déçu par un drame que j’ai trouvé pas terrible.

Pourtant, le fond est vraiment intéressant. En général, parle peu de l’immigration venant de l’Empire du Milieu. Dans ce film, on va donc pouvoir s’y pencher et c’est une bonne initiative. J’ai même perçu comme une forme de sensibilisation à cela. Le début du film va en effet nous expliquer pourquoi cette jeune femme vient en France, et ensuite les conditions dans lesquelles elle doit vivre ici.

Au-delà de l’aspect matériel, il y aura tout le côté psychologique avec la notion du rêve brisé, mais aussi sa volonté de subvenir aux besoins de sa famille quoiqu’il en coute. L’importance familiale et communautaire vont beaucoup compter.

Malgré tous ces aspects pertinents, ce drame manque d’émotion. Cela est en partie due à une absence de punch dans les passages clés. C’est comme être spectateur sans partager cela. Je pense qu’il aurait peut-être fallu une scène qui symbolise tout le tragique de la situation de cette mère de famille Chinoise immigré en France.

Pour ne rien arranger, la bande originale m’a beaucoup déçu. Alors qu’il y a un patrimoine riche à mettre en avant, elle va être très timide.

Heureusement, Qi Xi est très juste dans son interprétation et permet de garder l’attention.

Vous pouvez continuer à me suivre sur InstagramTwitter et Facebook

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :