Non classé

My Zoé – L’amour d’une mère (Drame – Pas terrible – Cinéma)

Après son divorce, Isabelle tente de reprendre sa vie en main. Mais son ex-mari, James a du mal à l’accepter et lui rend la vie dure dans la bataille qu’il mène pour obtenir la garde de leur fille Zoé.

C’est une réalisation de Julie Delpy qui s’offre aussi le rôle principal. Elle en a écrit le scénario.

Honnêtement, je n’ai regardé ce drame que pour la présence de Daniel Brühl. Malheureusement, on ne le voit que sur la fin pour un résultat global pas terrible.

Tout avait pourtant bien commencé en se basant sur l’axe séparation d’une femme et de son époux. On débarque alors que celle-ci est actée, et que les termes de la garde sont en discutions. J’ai apprécié cette partie car elle va être riche émotionnellement. Nous allons voir comment ils vont se déchirer, et surtout la façon dont la petite fille devient une arme l’un contre l’autre. Ils vont l’utiliser pour atteindre l’autre. C’est véritablement puissant de voir cela.

Il est dur de se positionner pour un des deux camps. Chacun va avoir ses torts, même si le point de vue de la femme choisi par la réalisatrice, donne l’impression de vouloir culpabiliser l’homme.

Par contre, dans la seconde partie cela part totalement en vrille. Un accident va venir bouleverser l’équilibre de ce drame et rabattre les cartes de la thématique. On part alors totalement dans une autre direction qui ne m’a pas plu du tout. Ce grand écart est loin à gâcher mon visionnage.

[Alerte Spoil] On va donc partir sur le concept du clonage pour que la mère retrouve sa fille. Je n’ai pas aimé le traitement et surtout la caution morale mise sur cet acte. On reste beaucoup dans l’émotionnelle sans prendre le temps de prendre ce sujet au sérieux.

Je dois reconnaitre la qualité des acteurs que ce soit Julie Delpy mais aussi les plus secondaires comme Richard Armitage et surtout le tant attendu Daniel Brühl

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :